Retour

Le syndicat des enseignants lance une plainte contre le gouvernement de la Colombie-Britannique

La Fédération des enseignants de la Colombie-Britannique (BCTF) a déposé une plainte contre le gouvernement à cause de la pénurie d'enseignants qui touche la province.

Le président de la Fédération, Glen Hansman, dit qu’il manque des milliers d’enseignants à Vancouver et Victoria, ainsi que dans plusieurs districts de l’intérieur de la province, tels que Kamloops, Quesnel et Salmon Arm.

« Il y a des endroits qui dépendent de gens non qualifiés, de gens qui ont des diplômes universitaires, mais qui n’ont pas de diplôme en enseignement, dit-il. [Il y a] des endroits qui, chaque jour, manquent d’enseignants, donc l’enseignant en éducation spécialisée est déployé vers les salles de classe pour toute la journée. »

M. Hansman explique que les élèves qui ont besoin d’enseignement spécialisé en sont ainsi dépourvus.

Selon lui, ces problèmes ont perturbé l’année scolaire et pourraient continuer en septembre.

La Fédération a déposé un grief provincial, qui est maintenant soumis à un arbitrage.

L’an dernier, le gouvernement a embauché 3500 enseignants en réponse à un jugement de la Cour suprême concernant la taille des salles de classe.

En février dernier, le ministre de l’Éducation Rob Fleming a annoncé 571 000 $ pour former 100 enseignants en enseignement spécialisé, en français, en mathématiques et en physique.

Cependant, M. Hansman affirme qu’il faudra des années avant que ces enseignants soient formés et prêts à travailler.

Il veut que la province agisse fermement, surtout parce que le coût élevé de la vie en Colombie-Britannique est un aspect peu attrayant de la province.

Des négociations pour une nouvelle convention collective pour le syndicat sont prévues en octobre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité