Retour

Le temps presse pour les arénas de Gatineau, disent des conseillers

Une fuite d'ammoniac à l'aréna Robert-Rochon, à Gatineau, fait dire aux conseillers Martin Lajeunesse et Gilles Chagnon qu'il faut agir rapidement pour contrer la vétusté des arénas de la municipalité.

« Beaucoup de nos arénas s'en vont vers le désuet. Il aurait fallu investir 55 millions de dollars si on avait voulu les remettre en état. Alors, à un moment donné, il faut prendre des décisions », a expliqué le conseiller du district de Lucerne.

L'aréna Robert-Rochon, construit en 1972, a été rénové au coût de un million de dollars dans les dernières années. Or, selon M. Chagnon, ce genre d'événement démontre que des décisions doivent se prendre rapidement.

« C'est important, parce qu'il y a beaucoup de jeunes qui pratiquent des sports. Nos arénas datent des années 1970-1980, alors c'est le temps de les remettre à neuf pour ne pas être pris dans des situations comme on est pris en fin de semaine », a-t-il dit.

La fuite d'ammoniac au Centre sportif Robert-Rochon a causé l'annulation de 23 heures d'activités.

« Je trouve ça triste pour les associations qui doivent se relocaliser et se virer sur un dix cennes », a exprimé Martin Lajeunesse, le conseiller du district de Buckingham.

Selon lui, l'aréna est encore en bon état, mais le conseiller se promet « de poser des questions pour s'assurer que la situation ne se reproduise pas ». Il s'agirait du deuxième problème similaire en l'espace d'un mois dans cet établissement.

M. Lajeunesse explique que le dossier des arénas sera étudié par un comité à la Commission des sports et des loisirs de Gatineau. Le comité vient tout juste d'être créé et il n'a toujours pas commencé à siéger.

Il croit qu'il est primordial pour un quartier d'avoir son aréna de quartier.

« En tant que Ville, il faut être là pour les citoyens du secteur. Je pense que le hockey est notre [sport] national. Il y a beaucoup de passion dans le hockey », a-t-il dit.

M. Chagnon indique qu'un processus est en cours pour renouveler les arénas. Il espère que le processus d'évaluation sera terminé à l'automne.

En juin dernier, la Ville de Gatineau a adopté un règlement pour transférer la gestion de ses arénas communautaires au privé.

La Commission des loisirs, des sports et du développement communautaire de Gatineau a recommandé la démolition de neuf des treize arénas communautaires et la construction de nouveaux complexes multiglaces d'ici 2021.

Avec les informations de Yasmine Mehdi

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards