Retour

Le ton est donné pour la campagne électorale dans Chicoutimi-Le Fjord

Alors que les affiches électorales apparaissent dans le décor dans la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord, les candidats passent officiellement en mode électoral. Deux d'entre eux ont discuté avec l'animatrice de l'émission Style libre, Doris Larouche.

Richard Martel, néophyte en politique, a été le premier à se lancer dans l’arène en décembre.

De son propre aveu, le commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) et ex-entraîneur des Marquis de Jonquière était prêt à sortir de l’aréna.

« Sur le terrain, j’ai pu voir des gens, des organismes, des entreprises de toutes les sphères. Il y a des choses intéressantes! Le hockey est arrivé comme ça dans moi, mais je suis beaucoup plus ouvert d’esprit que juste le hockey », assure-t-il.

Il est convaincu que les électeurs en ont assez du gouvernement Trudeau, mais il considère la candidate libérale, Lina Bovin, comme sa principale adversaire dans la course.

Le candidat du Nouveau Parti démocratique (NPD), Éric Dubois, n’entend pas donner sa place.

Il veut être la voix des élus locaux à Ottawa.

Il sent le vent favorable aux néodémocrates en vue de l’élection partielle du 18 juin.

« Les gens sont tannés des conservateurs et des libéraux. J’ai rencontré beaucoup de maires, beaucoup d’élus, je sens qu’ils ne sont pas épaulés, ne sont pas appuyés comme ils devraient l’être », a-t-il mentionné.

Plus d'articles