Retour

Lehouillier prêt à tenir au référendum sur le SRB

Le maire de Lévis se dit prêt à tenir un référendum sur le projet de Service rapide par bus (SRB). Il est convaincu que la population est derrière le projet quand les avantages du SRB lui sont bien expliqués.

« C’est un magnifique projet! », a affirmé Gilles Lehouillier au sujet du SRB, en marge du lancement d’un nouveau développement immobilier à Saint-Nicolas, mercredi matin.

Même si un sondage Léger commandé par son administration démontre que l’appui au SRB est passé de 68 % à 54 % depuis un an, il est certain de pouvoir renverser la tendance. Serait-il prêt à tenir un référendum sur la question?

« Certainement, à n’importe quel temps une fois qu’on va avoir présenté le projet, parce que je suis convaincu qu’on va avoir un appui massif », a-t-il déclaré devant les journalistes.

Un projet mal compris

Selon le maire de Lévis, la population ne comprend pas les avantages que présente le SRB en comparaison avec les autobus traditionnels.

Un SRB, c’est comme un tramway sur roues.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

« On va chercher de la vitesse, de la convivialité, précise Gille Lehouillier. Dès que tu expliques ça aux gens, ça commence à être intéressant. »

Le sujet du SRB a été abordé cette semaine dans le cadre des consultations publiques entourant le plan particulier d’urbanisme du secteur de Saint-Romuald. La réponse des gens est « très positive », jure-t-il.

Le 3e lien complémentaire

Pas question pour Gilles Lehouillier d’opposer le projet de 3e lien à celui du SRB. Le maire de Lévis qualifie la construction éventuelle d’un nouveau pont ou tunnel pour relier les deux rives du fleuve de projet « moyen à long terme. »

Il insiste pour dire que les élus provinciaux doivent faire leur travail dans ce dossier pour « préparer l’avenir. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine