Retour

Les 5 moments marquants de la commissaire aux langues officielles Katherine d'Entremont

Une relation difficile avec le gouvernement, des rapports réprobateurs et une mauvaise compréhension de son rôle : les cinq années du mandat de Katherine d'Entremont n'ont pas été de tout repos. Voici un retour sur ses moments marquants avant qu'elle dépose, mercredi matin, son dernier rapport avant sa retraite.

Un texte d'Anaïs Brasier

Katherine d’Entremont a été nommée commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick en juin 2013. Sielle n’a jamais reculé devant l’adversité, comme disait le juriste spécialiste des questions linguistiques Michel Doucet lorsqu’elle a annoncé sa retraite en avril dernier, cela lui a parfois valu des remontrances.

Katherine d'Entremont déposera son ciquième et dernier rapport mercredi. Elle prendra officiellement sa retraite le 22 juillet.

Nous ne sommes pas toujours en accord, mais ça c’est bien normal et c’est le cas pour tous les officiers de l’Assemblée législative, a déclaré le premier ministre du Nouveau-Brunswick Brian Gallant, lorsqu'il a été questionné sur le bilan du mandat de la commissaire.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine