Retour

Les affiches des candidats libéraux au Québec font parler d'elles

Pour la première fois, les libéraux du Québec ont décidé de faire bande à part et de présenter des pancartes électorales distinctes de celles du Parti libéral ailleurs au pays. Des pancartes qui font l'objet de détournements sur Internet.

Un texte de Maxence Bilodeau

Les affiches des candidats libéraux du Québec ont un style qui se démarque de ce qui s'est fait lors des précédentes campagnes électorales. Toutes de la même facture visuelle, elles arborent une dominante de rouge et de noir. Tous les candidats devaient aussi porter du noir et avoir des vêtements décontractés.

La photo des candidats occupe presque tout l'espace disponible sur l'affiche. Ils devaient tous faire face à la lentille et regarder droit devant comme s'ils regardaient l'électeur directement dans les yeux.

Tous les candidats ont défilé par petits groupes dans le studio de la firme Clan créatif, de Montréal, qui fait aussi de la mode.

La candidate libérale dans Laurier-Sainte-Marie, Christine Poirier, affirme avoir été un peu surprise lorsqu'elle a vu sa pancarte pour la première fois.

Internet s'amuse

Le rouge et noir très prononcé peut donner une certaine allure gothique aux affiches, ce qui n'a pas échappé à certains illustrateurs, qui y sont vite allés de versions satiriques des affiches. On peut notamment voir le célèbre comte Dracula en candidat libéral.

Une visibilité qui fait l'affaire du Parti

Le codirecteur de la campagne québécoise des libéraux fédéraux, Pablo Rodriguez, se réjouit de toute cette attention qu'a reçue la campagne publicitaire : « On en parle beaucoup, les gens nous appellent, nous écrivent. C'est différent, c'est osé, c'est un risque. »

Élection après élection, les libéraux fédéraux ont toujours utilisé à peu près la même facture classique pour leurs affiches, au Québec comme ailleurs au pays.

Mais cette année, pour la première fois, les libéraux du Québec « affichent » leur indépendance, comme l'explique Pablo Rodriguez. « C'est la campagne qu'on a souhaitée. On est très autonomes et les gens d'Ottawa nous font confiance, alors on a décidé que c'était notre campagne, on la fait à notre façon », explique-t-il.

Une première vague de pancartes a été installée partout au Québec le week-end dernier. 700 bénévoles ont participé à l'opération.

Comme la campagne électorale est très longue, de nouvelles affiches seront posées au cours des prochaines semaines, notamment pour mettre en évidence le chef Justin Trudeau à côté du candidat local sur une même affiche. Les libéraux ont préféré poser surtout des affiches du candidat local seul au début de la campagne. Quelque 90 % des candidats au Québec n'ont pas d'expérience politique et sont donc peu connus des électeurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine