Retour

Les agents correctionnels rejettent l’offre de la province

Les travailleurs des services correctionnels de l'Ontario ont rejeté à près de 95 % l'offre de prolongation de contrat faite par le gouvernement de l'Ontario.

La proposition s’accompagnait d’une hausse de salaire de 7,5 % sur quatre ans. « Quand vous faites le calcul, en tenant compte de l’inflation, c’est finalement un recul », commente le président du comité de négociation, Chris Jackel.

Le comité de négociation avait recommandé le rejet de l’offre, notamment parce que le gouvernement avait fait sa proposition sans passer par le processus prévu.

Il doit maintenant négocier une entente avec la province. Il veut faire des gains au chapitre des soins de santé, des indemnités de départ, des avantages sociaux pour les retraités.

Le syndicat va aussi réclamer des augmentations supérieures à 7,5 %.

D’autres syndiqués en faveur

Les autres membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario ont approuvé l’entente à près de 82 %.

Cette section regroupe 27 000 fonctionnaires provinciaux, parmi lesquels on retrouve du personnel administratif, des spécialistes de l’informatique, des travailleurs sociaux et des inspecteurs des viandes, notamment.

Le gouvernement Wynne a proposé des prolongations de contrat à plusieurs syndicats d’employés du secteur public, pour éviter d’avoir à négocier de nouvelles conventions collectives dans les mois qui précéderont les élections provinciales, en juin 2018.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine