Retour

Les chaudes luttes de l’élection ontarienne

Alors que les Ontariens doivent se rendre aux urnes le 7 juin, l'issue de l'élection d'une majorité des circonscriptions est déjà virtuellement scellée, du moins selon les sondages. Tout de même, certains comtés restent en jeu et les courses dans ceux-ci seront à surveiller jeudi. Survol.

Un texte de Cédric Lizotte

Selon le site web qc125.com, qui compile les résultats de tous les sondages disponibles pour toutes les circonscriptions de la province, les chaudes luttes sont relativement rares. Philippe J. Fournier, qui est derrière le site web, explique que « malgré que Mme Horwath pourrait remporter le vote populaire selon les chiffres que nous avons, elle a un désavantage clair et net sur les totaux de sièges. »

Malgré tout, voici les circonscriptions à surveiller.

1. Durham

L'élection dans la circonscription qui se situe entre Oshawa et Peterborough s’est avérée être une course serrée en 2014 et elle le sera encore en 2018. « Il s’agit d’une circonscription traditionnellement tenue par le Parti conservateur, sauf pour les quatre dernières années où elle était entre les mains des libéraux », explique Stéphanie Chouinard, professeure adjointe au département de science politique du Collège militaire royal du Canada à Kingston. Qc125.com donnait un minuscule avantage au NPD, mardi.

2. Ottawa-Centre

Yasir Naqvi pourrait bien perdre son siège. « Malgré la sympathie générale pour le ministre, celui-ci pourrait perdre son siège au profit de Joel Harden », explique Mme Chouinard. Qc125.com projetait une victoire du NPD à 93 %, mardi.

3. Scarborough-Nord

« Il s’agit d’une circonscription qui vient d’être redessinée et les candidats (…) sont nez à nez dans les intentions de vote », affirme Mme Chouinard. Qc125.com ne donnait qu’un point de pourcentage d’avance au candidat du Parti conservateur dans ce comté qui a eu des intentions de vote extrêmement volatiles depuis le début de la campagne.

4. Vaughan-Woodbridge

« Une course à deux entre le ministre Steven Del Duca et le candidat PC Michael Tibollo », selon Mme Chouinard. « Les conservateurs pourront faire le plein de circonscriptions dans le 905 », d’ajouter M. Fournier.

5. Guelph

Le chef du Parti vert, Mike Schreiner, pourrait bien faire son entrée à Queen’s Park. « Les calculs ne me donnaient pas une vague verte dans le Sud-Ouest de l’Ontario! Mais deux sondages locaux coup sur coup indiquent que les verts seraient en avance de deux ou trois points », explique M. Fournier. À suivre!

6. Brampton-Est

Cette circonscription a été la scène de quelques scandales durant l’élection. Le candidat du PC, Simmer Sandhu, a remis sa démission en raison d’allégations d’irrégularités. Puis, une photo du candidat du NPD, Gurratan Singh, prise en 2006, qui le montre tenant une pancarte qui suggère de faire des choses vulgaires aux policiers, a été mise au jour dans les médias. M. Singh est d’ailleurs le frère du chef du NPD fédéral, Jagmeet.

Malgré tous ces rebondissements, « à moins d’une surprise majeure, on va y voir un vote massif pour le NPD dans ce comté-là ».

7. Etobicoke-Nord

Doug Ford sera-t-il élu? Après quelques semaines d’incertitude, la cote du candidat vedette de la circonscription est à la hausse. « J’ai une variable dans mon modèle [d’analyse des sondages] pour les candidats vedette. Un candidat régulier du PC aurait pu avoir de la difficulté, mais Doug Ford lui-même, selon moi, se fera élire avec un écart quand même assez important », opine M. Fournier.

8. Sudbury

Le scandale entourant Glenn Thibeault semble l’avoir rattrapé, selon les sondages. « Ça sent la troisième place pour lui, selon moi », ajoute M. Fournier.

9. Hamilton-Centre

Andrea Horwath obtiendra-t-elle 70 % du vote dans sa circonscription? Son élection « me semble avérée », concède Mme Chouinard. Les chiffres de Qc125.com suggèrent que la chef du NPD récolte pratiquement 60 % des intentions de vote… à près de 45 points de pourcentage de son plus proche compétiteur.

10. Don Valley-Ouest

Alors que ça sentait la retraite à plein nez pour Kathleen Wynne si on se fie aux sondages des dernières semaines, celle-ci semble avoir repris du poil de la bête depuis quelques jours. « C’est un pivot blanc pour moi. Le NPD n’a pas grimpé autant que dans les circonscriptions avoisinantes, mais les conservateurs sont en bonne position », de dire M. Fournier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité