Retour

Les communautés du nord doivent être mieux appuyées, soutient Brad Wall 

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, affirme que la réponse du gouvernement à la suite de la fusillade de La Loche de janvier dernier est une des interventions qui l'a rendu le plus fier en 2016. Il estime toutefois que les communautés du nord doivent être mieux soutenues.

« Nous avons beaucoup de travail à faire là-bas », a-t-il dit lors d’une entrevue de fin d’année accordée à CBC.

Brad Wall a visité La Loche dans les jours suivant la fusillade qui a fait quatre morts et sept blessés. Durant ces visites, il dit avoir remarqué que certains services de base n’étaient pas accessibles.

« Lorsque nous étions là, nous avons appris que la machine à rayons X ne fonctionnait pas, explique le premier ministre. Nous avons ajouté des ressources qui parlent la langue Dene du côté de l’éducation et un peu aussi du côté de la santé mentale. »

Brad Wall a aussi rencontré la chef de la bande indienne de Lac La Ronge, Tammy Cook-Searson, en novembre dernier pour discuter de l’aide à apporter à la suite du suicide de six jeunes filles dans le nord de la Saskatchewan.

« Elle fait la promotion d’un centre de santé dans la région, explique-t-il. Ça pourrait représenter une aide considérable et nous espérons engager le gouvernement fédéral dans cette initiative. Nous aurions évidemment besoin de contribuer aussi. »

Brad Wall affirme que les ministres provinciaux de la Santé et des Finances ont entamé un dialogue avec le gouvernement fédéral au sujet de la santé des Autochtones et des problèmes de santé mentale dans le nord de la province.

Il espère que les gouvernements de la Saskatchewan et du Canada pourront devenir partenaires pour fournir des services d’aide.

Plus d'articles

Commentaires