Retour

Les Comtés unis de Prescott et Russell se déchirent au sujet de félicitations à Valérie Plante

La mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, voulait que ses collègues des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR), tous des hommes, soulignent la victoire de Valérie Plante qui est devenue, dimanche dernier, la première femme élue à la mairie de Montréal en 375 ans. Une suggestion que ses confrères ont rejetée en bloc mercredi matin.

« Je crois que c'est quelque chose d'assez formidable », a avancé Jeanne Charlebois au sujet de cette victoire, avant de proposer de lui envoyer une lettre de félicitations.

Jeanne Charlebois parle en connaissance de cause. La mairesse a été la première femme à être élue à la tête d'une municipalité des CUPR en 2006.

Mais le maire de La Nation, François St-Amour, s'est interposé.

« Pourquoi nous mettre le nez dans la politique municipale québécoise? », a-t-il demandé.

La mairesse a argumenté. « La situation est exceptionnelle. Pour la première fois de son histoire, la Ville de Montréal va être menée par une femme », a-t-elle lancé.

Elle a répondu en disant au maire de La Nation « qu'en tant qu'homme, c'était peut-être normal qu'il veuille agir comme si de rien n'était ».

Pour François St-Amour, cette réponse a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. « Je n'aime pas ça qu'on me dise sexiste, je ne le suis pas, je ne le serai jamais », a-t-il réagi.

« Je n'ai pas dit sexiste », a renchéri Mme Charlebois. « Ce n'est pas le mot que j'ai dit. »

Bien que les CUPR n'adresseront pas de félicitations officielles à Valérie Plante, la mairesse compte le faire de son côté.

« Je vais le faire au niveau municipal. Il n'y a pas de question là », a-t-elle conclu.

D'après un reportage de Denis Babin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine