Retour

Les conservateurs albertains empochent plus d’argent que les autres

La machine financière des conservateurs albertains est en bon ordre de marche. Pour le premier trimestre complet depuis sa création, le Parti conservateur uni (PCU) de Jason Kenney a reçu plus de dons que ses concurrents.

Le Nouveau parti démocratique (NPD) de l’Alberta a déclaré avoir reçu 335 000 $ au cours du dernier trimestre de 2017. Pendant la même période, le PCU a enregistré 340 000 $, auxquels s’ajoutent environ 25 000 $ reçus par le Wildrose et le Parti progressiste-conservateur, qui sont passés sous le contrôle du PCU depuis l’union de la droite.

Le total pour l’ensemble de l’année 2017 montre une différence encore plus grande. Les trois partis de droite affichent un total légèrement supérieur à 2 millions de dollars, 20 % plus élevé que le total pour le NPD (1,7 million).

Mais la comparaison sur toute l’année est délicate en raison de l’intérêt suscité à droite par l’union du Wildrose et du Parti progressiste-conservateur, ainsi que des deux courses à la direction qui ont eu lieu en 2017.

Croissance pour le Parti albertain

Les chiffres rendus publics par Élections Alberta semblent aussi confirmer le regain d’intérêt pour le Parti albertain. Celui-ci a déclaré plus de 90 000 dollars au cours du dernier trimestre de 2017, ce qui est plus que pour tout le reste de l’année.

En plus des partis, la loi impose aussi aux autres organismes qui dépensent de l’argent en communication politique de déclarer leurs revenus.

Le fonds Alberta Advantage, proche de Jason Kenney, déclare avoir reçu plus d’un million de dollars en dons. Plus de la moitié de cette somme provient d’entreprises, à qui la loi interdit désormais de contribuer aux caisses des partis.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité