Retour

Les conservateurs de Doug Ford toujours en tête des intentions de vote (sondage)

Dans un sondage dévoilé vendredi, Recherche Mainstreet affirme que le dépôt du budget n'a pas permis aux libéraux de gagner davantage d'appuis chez les électeurs ontariens en vue de l'élection provinciale du 7 juin.

Les progressistes-conservateurs de Doug Ford font toujours la course en tête auprès des électeurs qui ont fait leur choix ou qui penchent plus pour un parti plutôt qu’un autre avec 50,3% des appuis, selon le sondage.

Les libéraux de Kathleen Wynne auraient pour l’instant 23,9 % des appuis et les néo-démocrates d’Andrea Horwath, 18,3 %.

« Notre sondage montre que le budget n’a jusqu’à présent pas changé la donne en faveur des libéraux », note Quito Maggi, PDG de Recherche Mainstreet dans un communiqué.

Le cabinet de sondage a aussi demandé aux électeurs si les mesures comprises dans le budget pouvaient ou non les inciter à voter pour les libéraux le 7 juin.

53,1 % ont répondu que les mesures les rendaient moins susceptibles de voter pour les libéraux alors que 20,4 % ont dit qu’ils seraient maintenant plus enclins à voter pour eux. Par ailleurs, 14,2 % des répondants ont dit que le budget n’a eu aucun effet sur leur intention de vote et 12,3 % ont dit qu’ils demeuraient indécis.

Un chef mal-aimé

Même si le Parti progressiste-conservateur reste favori, son chef n'a pas encore gagné le coeur des électeurs ontariens alors que 43,6 % des sondés ont une opinion défavorable de Doug Ford contre 37,3 % qui en ont une opinion favorable.

« Nous n’avons jamais vu un parti mener avec une avance si importante et en même temps son chef avoir plus d’opinions défavorables que favorables si peu de temps avant le début de la campagne, dit Quito Maggi. Les électeurs de l’Ontario n’aiment pas particulièrement Doug Ford, mais ils sont en colère et semblent prêts à voter pour le Parti progressiste-conservateur, juste parce qu'ils ne sont pas les libéraux. »

L’écart est toutefois plus prononcé pour la chef du Parti libéral, Kathleen Wynne, qui affiche selon le sondage 67,4 % d’opinions défavorables contre 20,7 % d’opinions favorables.

Andrea Horwath est la seule à obtenir plus d’opinions favorables (32,9%) que défavorables (24,8%), mais encore plus de répondants (33,1%) disent ne pas être certains de l’opinion qu’ils ont de la chef du Nouveau Parti démocratique.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une maman bouledogue amuse son petit





Rabais de la semaine