Retour

Les conservateurs renoncent à une poursuite contre un militant

Le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario abandonne une bataille devant les tribunaux contre un militant qui dénonçait la façon dont certains candidats avaient été choisis en prévision des élections du 7 juin.

Jim Karahalios est notamment derrière les campagnes « Take Back Our PC Party » et « Axe the Carbon Tax ».

Il reprochait à l’ex-chef Patrick Brown et à l’ex-président du parti Rick Dykstra d’être à l’origine d’irrégularités dans le choix de certains candidats. Il s’opposait aussi à la taxe sur le carbone, une mesure contenue dans le programme électoral du parti élaboré sous Patrick Brown.

Un juge avait rejeté la poursuite intentée contre lui lorsque M. Brown était chef du parti. Les conservateurs avaient à l’époque décidé d’en appeler de cette décision.

Jeudi, le chef intérimaire Vic Fedeli a déclaré que le parti n’aurait jamais dû poursuivre M. Karahalios. La cause ne sera pas portée en appel.

M. Fedeli a aussi remercié Jim Karahalios pour l’énergie qu’il a déployée pour faire en sorte que le processus de nomination des candidats soit « transparent, public et démocratique ».

L’exécutif du parti a décidé il y a quelques semaines d’organiser de nouvelles assemblées d’investiture dans Ottawa Ouest-Nepean et Scarborough-Centre.

Plus d'articles