Retour

Les derniers jours de la ville de Pointe-aux-Trembles

Il y a 35 ans, Pointe-aux-Trembles était annexée à la ville de Montréal. Aux prises avec des difficultés financières, la municipalité se voit contrainte de présenter un projet de fusion à ses citoyens. Montréal, Anjou ou Montréal-Est? Les Pointeliers seront appelés aux urnes.

Au Téléjournal du 4 février 1982, le journaliste Jacques Bissonnette rapporte ce projet de fusion évoqué par le conseil municipal de Pointe-aux-Trembles. L’idée n’est pas nouvelle. La ville a un important historique de difficultés financières et a été placée trois fois sous tutelle. Cette fois, le maire Maurice Vanier va de l’avant. Il propose à trois villes de fusionner avec Pointe-aux-Trembles : Montréal, Anjou et Montréal-Est.

C’est finalement la ville de Montréal qui se montre intéressée. Il faut dire que le symbole est fort pour le maire Jean Drapeau. La ville de Montréal compte alors 980 000 résidents. La ville de Pointe-aux-Trembles, avec ses 36 500 Pointeliers, lui permettrait d’atteindre le million. La proposition de se joindre à la grande famille montréalaise est approuvée par référendum le 17 mai 1982. Elle conduit à l’annexion de Pointe-aux-Trembles en juillet de la même année.

« La ville de Pointe-aux-Trembles n’existe plus », c’est ainsi que le journaliste Jacques Bissonnette introduit son reportage au Téléjournal du 16 juillet 1982. Dès le lendemain, l’avis d’approbation donné par le ministre des Affaires municipales officialise l’annexion à la ville de Montréal. Parmi les arguments qui auront convaincu 59 % des Pointeliers de voter oui, on compte la baisse des taxes et l'augmentation des services.

Cinq jours plus tard, promesse faite, promesse tenue : Les chèques de remboursement partiel de taxes sont dans la poste et des camions de la ville de Montréal nettoient les rues du nouveau quartier montréalais. Jacques Bissonnette, qui suit le dossier, s’entretient avec l’ex-maire de Pointe-aux-Trembles, devenu conseiller municipal. Le reportage est diffusé au Téléjournal du 22 juillet 1982.

Suivez-nous sur la page Facebook Les Archives de Radio-Canada

Plus d'articles

Commentaires