Retour

Les édifices uniformes pourraient être bientôt mal vus à Fredericton

Le conseil municipal de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, va se pencher sur une proposition de nouvelles lignes directrices en matière de construction et de paysage urbain.

Les constructeurs trouveront dans le document des recommandations quant aux matériaux et à la manière d’agencer un projet de construction à la rue où il doit être réalisé.

Le conseiller municipal John MacDermid, président du comité d’aménagement urbain, indique que l’on veut un milieu urbain où il fait bon vivre, et non un milieu où toutes les constructions se ressemblent où qu’elles se trouvent.

De nombreux citoyens, souligne M. MacDermid, veulent que les nouveaux édifices aient plus de caractère. Il y a eu beaucoup de constructions uniformes au cours des 30 ou 40 dernières années, dit-il.

Le conseiller MacDermid ajoute que tout nouveau projet de construction devrait tenir compte du caractère historique du centre-ville de Fredericton et comprendre des éléments contemporains. Il s’agit de respecter les souhaits des citoyens, explique-t-il. Il faut exercer une certaine forme de contrôle si l’on veut un patrimoine architectural de qualité au centre-ville.

Certaines recommandations sont prescriptives. Par exemple la façade de tout nouveau bâtiment qui compte plus de trois étages doit être à 2 mètres du trottoir. Selon M. MacDermid, cela élimine la possibilité d’une grande structure monolithique qui semblerait oppressante pour les passants sur le trottoir.

Plus d'articles

Commentaires