Retour

Les élections provinciales à T.-N.-L. auront lieu le 30 novembre

Les électeurs de Terre-Neuve-et-Labrador retourneront voter le 30 novembre, mais cette fois-ci dans le cadre d'élections provinciales. Le premier ministre conservateur, Paul Davis, s'est rendu chez le lieutenant-gouverneur jeudi après-midi pour lui demander de dissoudre la Chambre.

Les conservateurs, dirigés par M. Davis depuis 2013, tenteront d'obtenir un quatrième mandat consécutif dans la province. « Nous avons une équipe composée de vétérans et de nouveaux visages », assure-t-il.

Selon Paul Davis, les résidents de Terre-Neuve-et-Labrador ont besoin d'un bon dirigeant. « Je pense que les gens cherchent à élire un dirigeant solide. Ils veulent en savoir le plus possible sur la personne qu'ils vont porter au pouvoir », affirme-t-il. M. Davis croit qu'il a fait ses preuves et qu'il a travaillé très fort lors de la dernière année.

Le Parti conservateur tiendra son premier rassemblement partisan jeudi soir.

Les néo-démocrates ont de leur côté lancé leur campagne électorale jeudi après-midi, en promettant aux Terre-Neuviens d'être là pour eux. La campagne libérale a quant à elle été lancée lundi.

À la dissolution de la Chambre, les conservateurs avaient 28 sièges, les libéraux 16 et les néo-démocrates 3. Il y avait un siège vacant.

La carte électorale provinciale a changé depuis les dernières élections. Terre-Neuve-et-Labrador a diminué son nombre de sièges, passant de 48 à 40.

Le Parti libéral est en bonne position en ce début de campagne électorale. Il domine dans les sondages sur les intentions de vote depuis près de 2 ans. Un sondage, mené par la firme Corporate Research Associates en septembre, donnait l'avance aux libéraux, qui obtenaient deux fois plus d'appuis que les conservateurs. Le NPD arrivait troisième dans les intentions de vote.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine