Retour

Les employés des députés ont touché des bonis pour les inondations du printemps

Des employés de députés toucheront des bonis pour avoir répondu aux demandes des citoyens pendant les inondations du printemps.

L'Assemblée nationale a dégagé 85 000 $ pour payer les heures supplémentaires du personnel des bureaux de circonscription.

Une récente décision du Bureau de l'Assemblée nationale (BAN) détaille une liste de 19 circonscriptions où le personnel des bureaux des députés a reçu une rémunération additionnelle, « en raison de la surcharge de travail occasionnée par les nombreuses demandes des électeurs et des différents organismes », selon ce qu'on peut lire.

C'est le bureau du député libéral de Pontiac (Outaouais), André Fortin, qui a obtenu l'enveloppe la plus importante, soit 14 800 $.

Le bureau du député libéral Marc Carrière, de la circonscription de Chapleau, toujours en Outaouais, vient en deuxième, avec 10 900 $.

Fabre (Laval) et Mirabel (Laurentides) suivent, avec 9200 $ et 9000 $. Les autres bonis accordés varient entre 1000 $ et 5800 $.

Plus d'articles

Commentaires