Retour

Les employés du gouvernement de la Nouvelle-Écosse rejettent une entente de principe

Les 7300 employés du gouvernement de la Nouvelle-Écosse ont rejeté l'entente de principe conclue entre leur syndicat et le gouvernement il y a plus d'un an.

L'offre du gouvernement sur l'aspect salarial était la même proposée à l'ensemble des syndicats de la fonction publique. Cette dernière proposait une entente de quatre ans débutant avec un gel salarial de deux ans suivi d'une augmentation de 3 % au cours des deux dernières années.

Le Syndicat des employés du gouvernement avait d'abord recommandé la proposition du gouvernment à leurs membres lorsque l'entente a été conclue il y a plus d'un an, mais a par la suite recommandé le rejet de l'offre.

Le président du syndicat, Jason MacLean, a dit lundi que les choses ont changé depuis. L'entente avait été conclue sous une menace d'imposition d'un contrat de travail par le gouvernement, a-t-il rappelé.

Le premier rejet d'une entente par le Syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse a également pesé dans la balance, a-t-il souligné.

Le Syndicat des employés du gouvernement voudrait un contrat de travail de trois ans avec des augmentations salariales fixées à la croissance économique de la province.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine