Retour

Les événements marquants de 2017 en Acadie

L'équipe de Radio-Canada Acadie a sélectionné les dix événements qui ont le plus marqué l'actualité dans la région de l'Atlantique au cours de l'année 2017. Voici la deuxième partie du palmarès.

La décision des États-Unis d'imposer des tarifs douaniers est historique pour le Nouveau-Brunswick. C'est la première fois en plus de 30 ans que la province maritime n'est pas épargnée par cette pénalité. Le Département du commerce américain considère que le bois d'oeuvre du Nouveau-Brunswick est injustement subventionné, que son exportation désavantage les compagnies américaines.

Les taxes à l'exportation de 10 % au plus grand scieur, Irving, et de plus de 20 % à tous les autres pourraient faire très mal à l'industrie forestière qui se relève à peine de la crise économique.

En Nouvelle-Écosse, l'année 2017 a commencé avec une importante victoire de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) contre le gouvernement provincial. La Cour d'appel juge inconstitutionnel le processus menant à l'abolition, en 2012, des circonscriptions électorales protégées de Clare, d'Argyle et de Richmond.

La FANE veut le retour des circonscriptions avant les élections, mais le gouvernement estime qu'il faudra plus de temps pour mettre en place une commission chargée du dossier. Le gouvernement met finalement sur pied une commission à cet effet en septembre. Le rapport devrait être rendu public avant Noël et le redécoupage électoral devrait se faire en 2018.

En 2017 le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick a pris le virage de la privatisation. Depuis quelque temps déjà, la province voulait confier au privé la gestion de services non-cliniques, les cafétérias et les buanderies. Mais au cours de la dernière année, Fredericton a pour la première fois décidé de privatiser des soins.

Un peu partout au Nouveau-Brunswick, des résidants se mobilisent contre la privatisation, mais le ministre de la Santé, Benoît Bourque ne bronche pas. Il souhaite transférer la gestion des programmes extra-mural et télésoins à Medavie à partir du 1er janvier 2018.

Après une absence de plus d'une décennie, les Hells Angels reviennent en force partout dans les maritimes et les groupes de motards qui les appuient sont plus nombreux que jamais. Ces dernières années, les Hells avaient rangé leurs vestes, de crainte de se faire rattraper par la loi sur le gangstérisme. Les échecs récents des grands procès devant les tribunaux du Québec leur ont cependant redonné le goût de s'afficher.

Au Nouveau-Brunswick, sept membres des Nomads, le chapitre le plus puissant des Hells Angels, sont bien en vue dans la province perçue comme « stratégique ». Les policiers ont effectué des perquisitions et des arrestations de membres directement liés au Hells Angels. Mais plusieurs maires des provinces de l’Atlantique n'hésitent pas à déplorer le manque d'effectif pour combattre ce genre de groupes criminel.

Le scandale des évaluations foncières est sans contredit le dossier qui a donné le plus de fil à retordre au gouvernement libéral de Brian Gallant cette année. La mise en oeuvre accélérée d'un nouveau système d'évaluation a provoqué des milliers d'erreurs.

La mesure, qui devait permettre de recueillir des millions de dollars supplémentaires s’est plutôt soldé par un gel des évaluations foncières pour l'année 2018. Au total, 18 000 propriétaires ont fait appel de leur évaluation foncière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une énorme araignée fait très peur





Rabais de la semaine