Retour

Les femmes de la région manifestent contre les mesures d'austérité

Les centres de femmes de l'Abitibi-Témiscamingue ont manifesté contre les mesures d'austérité du gouvernement du Québec mardi midi à Rouyn-Noranda sous le thème « Les coupures font souffrir les femmes, les plasters ne sont pas des remèdes ».

Les plasters représentent le réinvestissement du gouvernement dans certains secteurs d'activités lors du dernier budget. Les centres de femmes jugent que les coupures dans les services publics de 2014 à 2016 ont surtout affecté les femmes.

La porte-parole de l'action régionale des centres de femmes de la région, Joannie Boivin croit que le réinvestissement en santé et en éducation ne va pas améliorer la situation.

« Les conséquences de l'austérité appauvrissent les femmes, elles vont augmenter le travail invisible, diminuer l'économie financière des femmes, renforcer les rôles sociaux qui sont attribués automatiquement aux femmes », plaide-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine