Retour

Les futurs candidats du PCU se préparent pour les prochaines élections

Plus 2600 personnes se sont inscrites à la première assemblée générale du Parti conservateur uni de l'Alberta (PCU) qui se déroule cette fin de semaine à Red Deer. Il s'agit d'une bonne occasion pour les membres qui veulent se présenter aux prochaines élections de commencer à préparer le terrain.

Les élections provinciales sont dans un an, mais les courses à l’investiture commencent dans quelques semaines. Les candidats seront désignés par les militants dans chaque circonscription et les premiers votes devraient avoir lieu en juin. Certains avaient déjà commencé à faire campagne tandis que d’autres attendaient la réunion pour se décider.

Lesley Doell réfléchit à devenir candidate aux élections provinciales depuis quelque temps, mais y pense maintenant très sérieusement. Elle veut se présenter aux prochaines élections sous la bannière du PCU.

« Je dois me trouver un réseau et trouver des gens qui veulent faire partie de mon équipe de campagne. Je vais devoir faire du porte-à-porte et voir quels sont les intérêts et les besoins des Albertains », dit Lesley Doell.

Pour elle, la première assemblée conservatrice est une bonne occasion de rencontrer des gens qui ont de l’expérience en politique, de leur demander des conseils et de se faire des contacts.

Le parti a d’ailleurs prévu d’aider les personnes qui veulent se lancer en politique, mais qui ont peu d’expérience. Il y a entre autres des ateliers pour les informer des nouvelles règles de financement en vigueur lors de la campagne électorale.

Il y a également des entreprises privées sur place qui peuvent offrir leurs services aux candidats. Elles veulent évidemment aussi se faire connaître auprès du parti pour pouvoir créer des occasions d’affaires. Ils sont là pour repérer de futurs clients.

Il y a par exemple des entrepreneurs qui peuvent imprimer des pancartes ou des vêtements à l'effigie d’un candidat.

« Nous voulons leur faire faire des économies et les aider à atteindre leur rêve de faire campagne. Les élections arrivent très bientôt et les candidats doivent être en mesure de se promouvoir », explique Gary Park, président de Mountain View Printing.

Dimanche, les membres devront se prononcer sur quelque 250 motions, dont quelques-unes controversées qui proposent d’abolir le financement de l’avortement et de renverser une loi sur les alliances gai-hétéro.

Jason Kenney a indiqué que les motions retenues seront une « partie importante d’une future plateforme électorale » du PCU en vue des élections de 2019.Au total, les membres ont soumis 1400 motions et 250 ont été retenues.

Avec les informations de Laurent Pirot

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine