Retour

Les gouvernements du Québec et de la Saskatchewan s’entendent pour promouvoir la francophonie

La Saskatchewan et le Québec ont signé un accord de Coopération et d'échanges en matière de francophonie canadienne. Les deux provinces veulent partager leurs méthodes et savoir-faire en enseignement du français et services gouvernementaux.

Un comité formé de représentants québécois et saskatchewanais se réunira chaque année pendant cinq ans, a fait savoir le gouvernement, pour établir les priorités concernant les besoins des communautés francophones en Saskatchewan et au Québec.

Les projets d’organismes œuvrant pour la francophonie recevront des fonds de la part des deux provinces, qui prévoient de distribuer 220 000 $ d’ici 2022. C'est cinq fois plus que les investissements précédents selon le ministre québécois responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie, Jean-Marc Fournier.

Les deux provinces ont également signé une déclaration reconnaissant la contribution de la francophonie canadienne au Canada. Elles disent vouloir ensemble travailler à promouvoir, préserver et soutenir la vitalité de la langue française dans le pays.

Dans un communiqué, la présidente de l’Assemblée communautaire fransaskoise dit se réjouir du moment opportun auquel arrive cet accord. Elle avait exprimé son souhait de voir se développer des « partenariats fructueux » avec la Belle Province lors de la tournée au Québec d’une délégation fransaskoise en 2012, dans le cadre de l’Année des Fransaskois.

Le ministre Jean-Marc Fournier a rappelé l’avantage dont profite le Canada par rapport au reste du monde, de par le dynamisme de sa Francophonie et des communautés acadiennes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine