Retour

Les heures du gouvernement de Christy Clark sont comptées

Tout semble indiquer que le gouvernement minoritaire libéral de la Colombie-Britannique sera défait jeudi sur un vote de confiance. La première ministre Christy Clark a déjà annoncé qu'elle entend dire à la lieutenante-gouverneure Judith Guichon que l'alliance verte et néo-démocrate n'est pas, selon elle, en mesure de gouverner.

Un texte de Fanny Bédard

Christy Clark maintient toutefois qu’elle ne donnera pas son avis à la lieutenante-gouverneure sur ce que cette dernière devrait faire par la suite. « Ce n’est pas dans mon intention de la conseiller si elle devrait ou non déclencher une élection. C’est sa décision », a lancé la première ministre.

« Elle me posera sans doute des questions et je devrai être honnête. Vous avez vu ce que j’ai vu cette semaine. Ça ne marche pas », a-t-elle toutefois ajouté.

La stratégie libérale déplorée

Des experts remettent toutefois en question la validité constitutionnelle de la stratégie de Christy Clark.

Selon James Bowden, un étudiant au cycle supérieur à l’Université Carleton qui se spécialise sur les questions de la Couronne et du système de Westminster, la première ministre se trouve face à deux options si elle perd la confiance de la chambre : elle doit soit demander à la lieutenante-gouverneure de dissoudre la chambre, soit démissionner. Dans ce dernier cas, Judith Guichon pourrait inviter l’alliance verte et néo-démocrate à former le gouvernement.

Selon l’expert, la lieutenante-gouverneure devrait favoriser cette option en raison de la courte durée de vie de la 41e législature et du fait que les verts et les néo-démocrates se sont entendus pour gouverner.

Philippe Lagassé, professeur à l’Université Carleton et spécialiste de la Couronne et du système de Westminster, dit que ce refus de donner un avis à la lieutenante-gouverneure est du jamais vu.

« C’est regrettable que la première ministre insiste à créer des déceptions et n’est pas claire sur son premier devoir, c’est-à-dire donner des conseils à la lieutenante-gouverneure quand elle a perdu la confiance de la Chambre », ajoute l'expert.

Le vote de confiance doit avoir lieu à 17 h 30, heure locale. Ensuite, Christy Clark devrait se rendre chez la lieutenante-gouverneure. Cette dernière doit prendre une décision, mais il n'est pas clair quand ni comment elle la communiquera.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine