Retour

Les infrastructures demeurent la priorité des maires des grandes villes

Les maires des 22 plus grandes villes du Canada se sont réunies jeudi à Ottawa afin de discuter du financement des infrastructures avec des ministres du gouvernement libéral de Justin Trudeau.

Les maires d’Ottawa et de Gatineau estiment primordial que la phase 2 du plan canadien pour les infrastructures, qui implique notamment des investissements pour le transport en commun, soit mise en branle rapidement.

Jim Watson soutient que ce financement sera très important pour le développement à long terme du projet de train léger. Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, souligne quant à lui que le développement d’un lien rapide de transport en commun vers l’ouest dépend grandement des négociations entre le gouvernement fédéral et provincial en vue de la phase 2 du plan en infrastructures.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM), dont font partie les deux villes, propose un partage des coûts des infrastructures selon le modèle « 40-40-20 », soit 40 % de prise en charge par le fédéral, 40 % par le provincial et 20 % par le municipal. La formule de financement traditionnelle est plutôt « un tiers, un tiers, un tiers », mais les maires estiment qu'elle ne correspond pas aux ressources détenues par chacun des paliers de gouvernement.

« Nous, on est le petit joueur. Il faut une contribution égale pour le fédéral et le provincial et que la plus petite contribution soit celle des villes. Pour moi, c’est essentiel. On va mettre beaucoup de pression là-dessus, sinon le rattrapage, on ne le fera pas », a commenté M. Pedneaud-Jobin.

Les maires ont semblé satisfaits de l'engagement financier du gouvernement fédéral en ce sens, mais ils s'attendent à ce que le gouvernement du Québec fasse aussi sa part.

Le maire de Gatineau souhaite également que les municipalités fassent davantage partie des décisions concernant leurs infrastructures. « Ce qu’on dit, c’est que c’est nous qui sommes sur le terrain et on sait c’est quoi la priorité chez nous », a-t-il argué.

Le congrès de la FCM se poursuit jusqu’à dimanche au Centre Shaw à Ottawa.

Avec les informations d'Estelle Côté-Sroka et de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine