Retour

Les juristes de l'État soulignent la rentrée parlementaire

Les avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ), qui sont en grève depuis le 24 octobre, manifestent devant l'Assemblée nationale pour marquer la rentrée parlementaire. Ils espèrent s'assurer de l'appui des députés de l'opposition et mettre de la pression sur le gouvernement Couillard.

Les élus ont reçu une chandelle à leur arrivée au parlement pour les « éclairer » en vue de la prochaine session parlementaire.

Après 107 jours de grève, les juristes nourrissaient l'espoir de trouver une solution avec l'arrivée dans le dossier du ministre Pierre Moreau, mais le conflit perdure.

« Avec M. Moreau, ça va évidemment mieux qu'avec M. Leitao, c'est difficile d'être pire. Maintenant, est-ce qu'on est près d'un règlement? Là, actuellement la réponse est non. Mais est-ce que ça négocie? La réponse est oui », indique le président de LANEQ, Me Jean Denis.

Il s'agit habituellement d'un moment fort occupé pour les juristes avec le dépôt du budget attendu d'ici quelques semaines. L'élaboration de nombreux projets de loi est aussi retardée depuis l'automne.

« Là, il me semblerait que ça va peut-être leur faire mal. Peut-être que M. Leitao ça va le faire bouger, il va comprendre parce que là ça touche aux finances », dit Jean Denis.

Les 1100 juristes ont l'intention de maintenir la pression sur le gouvernement en posant différents gestes dans les prochains jours.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine