Retour

Les libéraux promeuvent leur parti sur les réseaux sociaux

Le gouvernement de Brian Gallant a utilisé des fonds publics pour publier une vidéo promotionnelle sur leur compte Facebook qui a les allures d'une publicité préélectorale.

La vidéo, apparue sur Facebook la semaine dernière, vante les prouesses des quatre années du Parti libéral au pouvoir.

Pourtant, une loi a été adoptée cette année contre la promotion et la publicité du parti au pouvoir, mais celle-ci exempte les vidéos promotionnelles en ligne.

La loi autorise la province, entre autres, à promouvoir des programmes gouvernementaux existants, nouveaux ou futurs. Il ne peut toutefois pas promouvoir son propre parti ou en dénigrer un autre.

De plus, les politiciens ne peuvent pas apparaître dans les versions télévisuelles des publicités et ces dernières doivent inclure un message qui signifie que la publicité a été financée par un parti politique ou en partie avec de l’argent public.

Une vidéo qui fait l'éloge du gouvernement

La vidéo indique que les Néo-Brunswickois ont comme priorité la croissance économique, l’éducation et les soins de santé et que le gouvernement partage la même opinion qu'eux.

C’est pourquoi nous, avec les secteurs publics et privés, allons investir dans des secteurs qui vont faire rayonner le Nouveau-Brunswick, peut-on entendre dans la vidéo.

La vidéo montre ensuite des graphiques qui recensent les investissements faits en éducation et en santé, ainsi que dans les infrastructures.

Gallant absent de la vidéo

La vidéo est narrée par une voix féminine hors champ et ne met en scène aucun acteur du parti libéral.

Toutefois, on peut voir les mots nous obtenons des résultats à la fin du vidéo, le slogan qu’ils utilisent depuis l’annonce des élections.

La vidéo ne mentionne pas la dette du Nouveau-Brunswick ni le fait que le déficit va frôler 190 millions de dollars cette année. Elle ne fait pas non plus part des temps d’attente dans les hôpitaux et le fait qu’elle se classe en dernier au pays au niveau de la croissance économique.

Les progressistes-conservateurs se sentent lésés

Je m’attendais à voir le logo des libéraux à la fin, a déclaré le député progressiste-conservateur Bruce Fitch.

Si ce n’est pas une vidéo publicitaire en vue des élections, je ne sais pas ce que c’est, a-t-il ajouté.

Le porte-parole du gouvernement Gallant, Paul McNeil, a indiqué qu’il n'est pas nécessaire d'indiquer un message signifiant que la vidéo avait été produite et financée par le Parti libéral, puisqu’elle a été diffusée sur le compte Facebook du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

L'utilisation de fonds publics jugée injuste

Il a également mentionné que la vidéo avait coûté 589 dollars aux contribuables.

La province a dépensé 31 000 dollars en publicité sur les réseaux sociaux depuis le 1er avril 2018. Elle a dépensé 121 800 dollars pour l’année 2017-2018.

Le député Bruce Fitch est critique face à ces dépenses. Selon lui, c’est injuste pour les autres partis, car le gouvernement peut utiliser des fonds publics pour promouvoir son programme.

« C’est difficile de se battre contre ça », déplore Bruce Fitch.

Avec les informations de Jacques Poitras de CBC

Plus d'articles