Retour

Les maires d'Ottawa et de Gatineau entament leur visite aux États-Unis

Jim Watson et Maxime Pedneaud-Jobin, les maires d’Ottawa et de Gatineau, figurent parmi les sept maires canadiens à prendre part à un atelier sur la prévention de l’extrémisme violent, mercredi, à Washington.

L’événement est organisé par le département d'État américain et l’ambassade américaine à Ottawa en collaboration avec le réseau Strong Cities.

Le maire Watson prendra notamment la parole pour décrire l’intervention d'urgence et la stratégie antiterroriste d'Ottawa déployées lors de la fusillade du 22 octobre 2014 sur la colline du Parlement, qui a coûté la vie au caporal Nathan Cirillo.

L'économie et le commerce aussi au menu

Les deux maires de la région, membres du Caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités, assisteront également à la 86e Conférence d’hiver des maires des États-Unis (USCM), qui vise à renforcer les liens entre les villes. Le commerce et l’économie seront au cœur des discussions avec les maires américains.

Le maire Pedneaud-Jobin entend notamment aborder le dossier de l’industrie du papier, puisque l'échec éventuel de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) pourrait avoir des conséquences dans la région. Il déplore que des entreprises comme Kruger, Résolu et Papier Masson risquent de voir le coût de leurs produits augmenter aux États-Unis.

« C’est aussi des villes aux États-Unis qui vont perdre leurs journaux parce que les journaux ne seront plus capables de se payer du papier. […] C’est ce genre d’échange que je veux qu’on ait avec des maires de là-bas pour dire : "dites à votre président d’y penser comme il le faut" », explique M. Pedneaud-Jobin.

La Conférence prend fin le 26 janvier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards