Retour

Les Manitobains n’appuient pas les compressions provinciales en santé et en éducation

Les Manitobains n'approuvent pas les compressions en santé et en éducation du gouvernement progressiste-conservateur, selon le plus récent sondage de Mainstreet Research.

Publié vendredi, le sondage révèle que 61 % des personnes interrogées sont en désaccord avec la décision du gouvernement provincial de reporter le financement pour de nouveaux établissements en soins de santé. De même, 60 % des répondants disent que les conseils scolaires devraient obtenir un financement accru pour faire face à l'inflation.

Le sondage a également demandé aux Manitobains s'ils souhaitent que les conseils scolaires aient la possibilité de réduire ou d’augmenter le niveau de taxes scolaires demandées aux contribuables. La réponse obtenue à cette question est mitigée : 36 % des répondants approuvent tandis 32 % désapprouvent.

Selon le sondage, 40 % des personnes interrogées ont indiqué que l’introduction d’une taxe sur le carbone n'aurait pas d'incidence sur leur probabilité de vote pour le Parti progressiste-conservateur, tandis que 16 % des répondants disent que cela les rendrait plus susceptibles de voter pour le gouvernement Pallister.

« La bonne nouvelle pour le premier ministre Pallister est qu'il semble que la majorité des Manitobains ne semblent pas concernés par une taxe sur le carbone et ne changeraient pas leurs intentions de vote à cause d'une taxe sur le carbone », indique le président de Mainstreet, Quito Maggi.

Toutefois, 60 % des répondants veulent la tenue d’un référendum avant qu'une taxe sur le carbone ne soit mise en place.

Les Manitobains sont divisés sur la question du plan du gouvernement manitobain concernant les enjeux syndicaux. Sur ce sujet, 39 % des répondants se disent en faveur des changements et 40 % n’approuvent pas les modifications.

Si une élection avait lieu aujourd'hui, 38 % des Manitobains interrogés appuieraient les progressistes-conservateurs, 18 % le Nouveau Parti démocratique, 11 % offriraient leur vote aux libéraux et 8 % pour le Parti vert. Au total, 26 % des répondants au sondage étaient indécis.

Plus d'articles

Commentaires