Retour

Les médias exclus d'une rencontre entre le maire de Trois-Rivières et des citoyens

La section Mauricie de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) déplore qu'une rencontre entre le maire de Trois-Rivières et des citoyens ait été tenue à huis clos. Au lieu de répondre à leurs questions durant la séance du conseil municipal mardi soir, le maire les a rencontrés en privé, dans une autre salle de l'hôtel de ville.

Une vingtaine de citoyens du secteur Saint-Louis-de-France s’étaient déplacés pour faire part de leurs préoccupations au sujet des problèmes redondants de refoulements d’égout. Ils voulaient profiter de la période de questions publique pour demander à la Ville d’agir.

La Ville a plutôt invité les citoyens à rencontrer la direction des permis ainsi que la direction des Travaux publics à la fin du conseil municipal, en privé.

« Doit-on comprendre que les élus ou les fonctionnaires pourront désormais choisir les questions des citoyens auxquelles ils veulent bien répondre en public et inviter les autres citoyens à demeurer après la rencontre pour répondre à d’autres questions en privé? », se questionne la FPJQ-Mauricie, dans un communiqué de presse.

La Ville de Trois-Rivières ne souhaite pas commenter cette sortie de la FPJQ. Le porte-parole Yvan Toutant précise qu’il s’agissait d’une « rencontre privée » entre le maire et des citoyens.

« Aux journalistes présents, on a expliqué que la rencontre était pour les citoyens et que la salle utilisée était pleine. Pourtant, il existe plusieurs salles de taille plus grande à l’hôtel de ville », précise la FPJQ-Mauricie, dans un communiqué de presse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine