Retour

Les partis d’opposition reprochent à Brian Gallant d’avoir tenu une conférence de presse dans une salle de traumatologie

Mardi, le premier ministre Brian Gallant a tenu une conférence de presse dans la salle de traumatologie de l'hôpital Chalmers à Fredericton. Il s'agit d'une salle de trois lits, qui accueille les patients qui arrivent aux urgences en situation critique.

Un texte de Michel Corriveau

Le critique progressiste conservateur en Santé, Brian MacDonald a critiqué le premier ministre en chambre. Selon lui, les salles de traitement ne devraient jamais servir pour des conférences de presse.

Mardi, le premier ministre, entouré de deux de ses principaux ministres, a convié la presse dans la salle de traumatologie de l'hôpital Chalmers à Fredericton. Brian Gallant y a présenté quelques initiatives en santé, qui avaient déjà été annoncées.

Sans fournir de détail, il a profité de l’événement pour présenter d’autres initiatives, qui seront annoncées plus tard.

Le député du Parti vert estime aussi qu'il s'agit de l'utilisation d'une unité de soins à des fins politiques. Sourire en coin, David Coon a demandé si le premier ministre était sur place pour prêter main-forte au personnel médical.

Le vice-premier ministre, Steven Horsman, a défendu la décision de tenir l'événement dans une salle des urgences.

Le vice-premier ministre assure aussi que la salle aurait pu être évacuée en 5 minutes, si une urgence s'était présentée.

L’opposition s’interroge aussi sur les nombreuses annonces, chaque semaine, en cette année électorale. Elle se demande aussi pourquoi le député libéral Victor Boudreau a déposé en chambre, dans un geste inédit, deux motions qui félicitent le gouvernement libéral pour son récent budget.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine