Retour

Les partis sont prêts au déclenchement des élections en Estrie

Avec les rumeurs de déclenchement d'élections, les candidats des différents partis doivent tout mettre en oeuvre pour compléter les derniers préparatifs de campagne.
À l'heure actuelle, c'est la course au local électoral, mais aussi aux candidats dans certaines circonscriptions en Estrie.

Un texte de Geneviève Proulx

Dans les sept circonscriptions du territoire couvert par Ici Radio-Canada Estrie, plusieurs grands partis n'ont toujours pas de candidats. C'est la cas dans Sherbrooke, Mégantic-L'Érable et dans Richmond-Arthabaska où le Bloc québécois n'a pas de représentant. De son côté, le NPD n'a pas de candidat dans Mégantic-l'Érable et dans Shefford.

Seules les circonscriptions de Compton-Stanstead, Drummond et Brome-Missisquoi comptent des candidats de chaque parti.

Une longue campagne s'annonce; 11 semaines pendant lesquels il faudra motiver les troupes. Trouver des bénévoles devient urgent pour les organisations. Dans une campagne aussi longue, le travail des bénévoles et des organisateurs de campagne est crucial.

Quelque 150 bénévoles sont derrière le candidat néo-démocrate dans Sherbrooke Pierre-Luc Dussault. Un local a été trouvé, mais l'emplacement sera dévoilé lors du lancement de la campagne. De son côté, le candidat conservateur dans Sherbrooke, Marc Dauphin, a pris possession de son local jeudi matin après deux semaines de recherche. Il a réuni une équipe d'une douzaine de bénévoles.

Dans Compton-Stanstead, la libérale Marie-Claude Bibeau a trouvé son local et soutient avoir une équipe de tout près de 70 bénévoles. De son côté, la candidate bloquiste, France Bonsant a recruté une trentaine de bénévoles.

Selon ce que Radio-Canada a appris, le premier ministre Stephen Harper déclencherait les élections dimanche ou lundi.

Plus d'articles

Commentaires