Retour

Les pistes cyclables rue Bloor, là pour rester?

Un rapport de la Ville de Toronto recommande que les pistes cyclables le long de la rue Bloor deviennent permanentes à la suite de quelques améliorations. Les données recueillies lors du projet pilote d'un an démontrent une augmentation importante du nombre de cyclistes qui les utilisent.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Les affaires vont bien pour les commerces, même si la circulation automobile est légèrement plus lente.

Les pistes cyclables de la rue Bloor sont parmi les plus achalandées de Toronto. Plus de 5000 cyclistes empruntent cette voie de 2,4 km entre la rue Shaw et l’avenue Road chaque semaine pour se rendre au travail ou à l’école. Le nombre d’usagers a augmenté de 49 % depuis son installation il y a un an à peine.

Jared Kolb, directeur général de l’organisme Cycle Toronto, souligne que le taux de collision entre les cyclistes et les véhicules a aussi chuté de 44 %. Un résultat important, selon lui, surtout lorsque Toronto cherche à rendre ses rues plus sécuritaires pour les piétons et les cyclistes.

Les cyclistes sur la rue Bloor partagent son avis.

Circulation ralentie

Le rapport du Service des transports de Toronto note que la circulation automobile est maintenant légèrement plus lente. Des ajustements aux feux de signalisation ont amélioré la durée du trajet de 50 % par rapport aux données précédentes.

La directrice générale des Services de transports de Toronto, Barbara Gray, indique dans son rapport que d’autres améliorations seront faites aux pistes cyclables au cours de l’année pour réduire encore plus la durée du trajet pour les automobilistes.

Impact sur les commerces

La Ville de Toronto a aussi mesuré l’impact des pistes cyclables sur les commerces situés rue Bloor. Elle s’est servie des données de Moneris — une entreprise qui gère des machines de paiement par carte de crédit et de débit. Celles-ci démontrent que les affaires ont augmenté de 5 %.

Le conseiller municipal Joe Cressy affirme que les données du projet pilote sont concluantes.

Prochaine étape

Le rapport des Services de transports de Toronto sera examiné par les membres du comité des travaux publics mercredi prochain. Les élus qui y siègent ne représentent pas les résidents du centre-ville.

Il n’y a aucune garantie qu’ils appuieront la recommandation des fonctionnaires d’installer de façon permanente les pistes cyclables sur Bloor.

Ils pourraient décider de les enlever ce qui coûterait 425 000 $ à la Ville. Un débat qui pourrait s’avérer houleux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine