Retour

Les progressistes-conservateurs dévoilent leur plan pour le Nord

Le chef des progressistes-conservateurs de l'Ontario, Doug Ford, entend pousser le projet de Cercle de feu de l'avant dès son arrivée au pouvoir, s'il est élu.

Le député progressiste-conservateur provincial de Nipissing, Vic Fedeli, et Doug Ford ont dévoilé leur plan pour le nord de l’Ontario vendredi.

Ford promet notamment de développer de l’infrastructure pour accéder au gisement minier des basses-terres de la baie James.

« Il y a 60 milliards de dollars là-bas. Ça aidera les gens locaux, mais c'est profitable pour tout le monde en Ontario, » dit-il.

Ford juge que le gouvernement libéral a ignoré trop longtemps le projet.

« Quand on va y être, on va commencer à agir et arrêter de parler et commencer à créer de la prospérité économique dans le Nord. C’est comparable aux sables bitumineux en Alberta, » dit-il.

En août, la première ministre de l’Ontario Kathleen Wynne a annoncé une entente avec trois Premières Nations devant mener à la construction d’une route au gisement minier du Cercle de feu d’ici 2019.

Des gains conservateurs dans le Nord ?

Plus tôt cette semaine, Doug Ford clamait que le message de son parti résonne mieux à l’extérieur de Toronto, y compris dans le nord de l’Ontario. Le parti va faire des gains dans des régions « qui n’ont jamais été progressistes-conservateurs, » a-t-il dit.

Il y a deux députés progressistes-conservateurs provinciaux élus à l’heure actuelle dans le nord de l’Ontario.

Ford dit croire que les nord-ontariens veulent du changement.

« Donnez-nous une chance. Je vais parcourir le Nord comme vous n’avez jamais vu auparavant, » dit-il.

Avec les informations de CBC.

Plus d'articles