Retour

Les progressistes-conservateurs ont amassé deux fois plus d'argent que les libéraux en 2016

Le Parti progressiste-conservateur a profité jusqu'au bout de la législation précédente sur le financement des partis politique et amassé 12,6 millions de dollars en 2016, soit près du double de ce que les libéraux ont reçu en dons.

La décision du Parti libéral de ne pas accepter les dons des entreprises et des syndicats lors de deux élections partielles, alors que la législation le permettait encore, lui a couté cher, car les conservateurs ont, quant à eux, continué de tirer parti de cette règle avant qu'elle ne soit abolie.

En tout, en 2016 le Parti progressiste-conservateur a récolté 12,6 millions de dollars de dons ce qui lui a permis d’éponger sa dette.

Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle législation le 1er janvier, les partis politiques ne peuvent plus recevoir de dons de la part des entreprises et des syndicats et les députés ne peuvent plus participer à des événements de collecte de fonds.

Profiter de l'ancienne règle jusqu'au bout

Des documents soumis à Élections Ontario montrent aussi que les trois principaux partis politiques de l'Ontario ont intensifié leurs appels aux dons en fin d'année et ont amassé 2,2 millions de dollars pendant la dernière semaine de 2016 seulement.

L’ancienne législation permettait aux particuliers, aux entreprises et aux syndicats de donner 9975 $ à un parti chaque année, mais ils pouvaient en plus donner la même somme en période électorale.

Les libéraux critiqués

Les libéraux ont collecté 2,6 millions de dollars pendant l’élection partielle de Whitby-Oshawa, mais lorsqu’ils ont été critiqués, ils ont assuré qu’ils ne profiteraient plus de la législation sur le financement des partis.

Ils ont donc refusé d’accepter des dons pendant les élections partielles de Scarborough-Rouge River, de Niagara Ouest-Glanbrook et d’Ottawa-Vanier. Les deux dernières ont eu lieu le même jour et comptent donc pour une seule période électorale.

Si l’on ajoute les dons reçus pendant l’année, le Parti libéral a collecté 6,5 millions de dollars en tout en 2016.

Les conservateurs ont aussi gagné plus que les néo-démocrates

Le Parti progressiste-conservateur a reçu 3,1 millions de dollars de dons sur l’année, 2 millions de dollars lors de l’élection partielle de Whitby-Oshawa, 3,9 millions lors de celle de Scarborough-Rouge River et 3,6 millions lors de celles de Niagara Ouest-Glanbrook et d'Ottawa-Vanier.

La législation permettait aussi aux partis de collecter des dons jusqu’à trois mois après une élection.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a, quant à lui, amassé 3,2 millions de dollars pendant l’année, 53 000 pendant l’élection partielle de Whitby-Oshawa, 60 000 pendant celle de Scarborough-Rouge River et 55 000 lors de celle de Niagara et Ottawa, pour un total de 3,4 millions de dollars en 2016.

Des subventions pendant quelques années

Avec les nouvelles règles, les partis recevront des subventions en fonction du nombre de voix qu’ils obtiennent, pour leur permettre de se maintenir à flot du moins pendant les premières années.

Les libéraux toucheront donc 5,1 millions de dollars en 2017, les conservateurs, 4,1 millions de dollars et les néo-démocrates 3,1 millions de dollars. Les montants diminueront chaque année.

Les nouvelles règles imposent aussi un nouveau plafond sur le montant des contributions des particuliers à 1200 $ par an ou à 3600 $ lors d'une année électorale.

Le gouvernement libéral avait présenté cette nouvelle législation après avoir été critiqué pour des événements de collecte de fonds auxquels des ministres participaient.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine