Retour

Les projets de John Pineault pour son nouveau mandat

Après avoir terminé un mandat de moins de deux ans à la mairie de L'Île-d'Anticosti, John Pineault se réjouit d'avoir été réélu sans opposition. Les trois conseillers déjà en poste ont aussi été réélus sans opposition.

Le projet de lien maritime demeure la priorité pour les prochains mois, indique John Pineault. La démarche entreprise avec la Société du Plan Nord devrait permettre l'organisation d'une rencontre de consultation, les 13 et 14 novembre, à Port-Menier.

John Pineault déplore les coûts exorbitants de transport qui favorisent l’exode des jeunes et des travailleurs de l’île. « Pourquoi ces gens-là ne restent pas sur l'île? Bien une grande partie, c'est l'éloignement. Si on peut régler ce problème-là, on va être capable de vraiment travailler efficacement sur notre démographie », dit-il.

Filtration de l’eau

Dès le début de son nouveau mandat de quatre ans, John Pineault veut aussi concrétiser le projet de filtration et de traitement de l'eau des puits artésiens. Il s’agit d’un projet qui nécessite un investissement de quatre millions de dollars, payé à 85 % par Québec.

John Pineault souhaite également garder les taxes municipales les plus basses possibles. Il estime qu’à Anticosti, la population vieillissante est sensible à ce dossier.

Anticosti poursuivra aussi les démarches pour que l'île soit inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. La Municipalité vient d'envoyer un complément d'information au comité qui déterminera la liste indicative des sites canadiens.

Avec les informations de Pierre Roberge

Plus d'articles

Commentaires