Retour

Les propos de Wall sur les allégations de harcèlement sexuel « dégoûtants », dit le NPD

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) accuse Brad Wall d'utiliser les allégations de harcèlement sexuel qui pèsent contre un ancien candidat du NPD à des fins politiques.

Le premier ministre de la Saskatchewan a refusé de se rétracter sur les propos qu'il a tenus mardi à l'Assemblée législative au sujet des allégations de harcèlement sexuel. L'ancien membre fait aussi face à des allégations d'agression sexuelle.

Brad Wall a mentionné l’affaire mardi en réponse aux questions de l'opposition au sujet des soupçons qui pèsent sur l’accord foncier de la Régie de la plaque tournante de transport mondial (GTH).

La chef intérimaire du NPD en Saskatchewan, Nicole Sarauer, a demandé mercredi au premier ministre de revenir sur ses propos.

Nicole Sarauer a soulevé que cette attitude n'encourage pas les victimes d'agressions sexuelles à dénoncer ce qui leur est arrivé.

Le NPD a par ailleurs affirmé mercredi qu'il a engagé un enquêteur indépendant pour faire la lumière sur ces allégations après avoir d’abord annoncé une enquête interne à la mi-octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine