Retour

Les verts misent sur la fatigue envers les deux « vieux » partis

Le Parti vert de la Colombie-Britannique se présente comme la solution de rechange aux deux autres partis et avance préconiser une autre façon de faire dans sa plateforme électorale dévoilée lundi et qui contient au total 154 engagements.

Un texte de Fanny Bédard

Le parti propose « une [façon de faire] où tous profitent d’une sécurité économique, où les ressources sont gérées de manière durable et où l’équité est une valeur fondamentale du gouvernement qui gère dans l'intérêt supérieur des générations actuelles et des futures », avance la formation dirigée par Andrew Weaver.

Les verts font de l’oeil aux jeunes

Le Parti vert cherche à séduire les jeunes parents, les enseignants et les étudiants dès les 12 premières promesses de sa plateforme.

Le parti promet en premier lieu des garderies gratuites pour les enfants de trois ans et moins dont les parents sont sur le marché du travail, de même que jusqu’à 25 heures de programme éducatif à l’enfance par semaine sans frais pour les petits de trois et quatre ans. Les verts garantissent également aux parents qui décident de rester à la maison avec leurs enfants de moins de trois ans un montant de 500 $ par mois.

« L’investissement dans l’éducation à la jeune enfance et les soins aide les parents à retourner au travail et crée des bases sur lesquelles des apprentissages servant toute la vie sont construits », est-il écrit dans le document.

Le parti enchaîne ensuite avec des promesses touchant l’éducation. Il souhaite notamment augmenter le financement pour les écoles en 2017-2018 de 220 millions de dollars et le faire passer à 1,4 milliard de dollars en 2020-2021. Il s’engage également à financer davantage l’éducation aux adultes, la formation des enseignants et le système d’éducation public.

Les étudiants postsecondaires doivent de leur côté s’attendre à voir leur dette d’étude allégée et recevoir de l’aide pour dénicher un travail une fois diplômés.

La taxe carbone au centre de la plateforme

Les verts souhaitent augmenter la taxe sur le carbone durant quatre ans à partir de janvier 2018 et comptent sur ce revenu pour amasser 1,7 milliard de dollars supplémentaires grâce à ces hausses.« Le pilier central de cette stratégie est de mettre un prix sur le carbone qui maintient l’élan de réduire la consommation de combustibles fossiles », mentionne la plateforme.

« Réduire les émissions de gaz à effet de serre montre une véritable direction, profite à l’environnement, tire avantage de nouvelles possibilités d’affaires et accroît l’efficacité de nos ressources des industries traditionnelles », est-il souligné.

Autres dossiers

Les verts planifient aussi de mettre fin aux primes pour l’assurance maladie et de les prélever plutôt par le biais des impôts. Ainsi, les Britanno-Colombiens avec de plus grands revenus paieraient plus.

Enfin, le parti de gauche s’engage à mettre en place une taxe pour les acheteurs immobiliers étrangers de 30 % à la grandeur de la province.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine