Retour

Libéraux et verts à égalité à l'Île-du-Prince-Édouard, selon un sondage

Le Parti libéral et le Parti vert à l'Île-du-Prince-Édouard auraient autant de chances de former un gouvernement si des élections provinciales avaient lieu ces jours-ci, selon un sondage Corporate Research Associates (CRA), publié mercredi.

Un texte de François Pierre Dufault

Le gouvernement libéral ne récolterait plus que 34 % des intentions de vote. C'est huit points de moins qu'au dernier trimestre. Le Parti vert, qui forme présentement la deuxième opposition, a vu ses appuis reculer d'un point, à 33 %, au cours de la même période.

Les deux formations se retrouvent donc au coude à coude pour la première fois.

Le Parti progressiste-conservateur, qui forme l'opposition officielle, a vu sa cote d'amour remonter de 17 % à 26 % depuis le mois de février.

Le soutien au Nouveau Parti démocratique (NPD) demeure stable à 7 %.

Creux de vague pour les libéraux

Le gouvernement libéral de Wade MacLauchlan se trouve à son niveau le plus bas dans les intentions de vote depuis les élections provinciales de 2015.

Le nombre d'indécis demeure toutefois élevé, à 23 %.

Peter Bevan-Baker demeure depuis plus d'un an le leader préféré à l'Île-du-Prince-Édouard, selon le sondage CRA. La cote de popularité personnelle du chef du Parti vert continue également d'augmenter, de 37 % en février à 39 % au cours du dernier trimestre.

Un peu moins du quart des personnes sondées expriment une préférence pour le premier ministre Wade MacLauchlan, et 17 % pour le chef progressiste-conservateur James Aylward. Le nouveau chef néo-démocrate Joe Byrne ferme la marche avec 4 %.

Rumeurs d'élections hâtives

Ce sondage est publié sur fond de rumeurs persistantes d'élections hâtives à l’Île-du-Prince-Édouard. Les prochaines élections provinciales sont prévues pour l’automne 2019, mais tout indique qu'elles seront devancées pour éviter qu'elles ne coïncident avec les prochaines élections fédérales.

En janvier dernier, une autre firme de sondage, Mainstreet Research, avait placé le Parti vert en tête des intentions de vote. Ce résultat n’a toutefois pas trouvé écho chez les autres sondeurs. Mainstreet Research n’a pas publié de nouveau sondage à ce sujet depuis.

Le Parti vert détient présentement deux des 27 sièges à l'Assemblée législative. Les libéraux ont 16 sièges et les progressistes-conservateurs, huit sièges. Il y a un député indépendant.

Corporate Research Associates a sondé 600 résidents adultes de l’Île-du-Prince-Édouard entre le 2 et le 28 mai. Le coup de sonde comporte une marge d'erreur de 4 %, 95 fois sur 100.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine