Retour

Lisa Raitt se rapproche de la course à la direction du Parti conservateur

L'ex-ministre fédérale des Transports Lisa Raitt a annoncé vendredi matin qu'elle renonçait à ses fonctions de porte-parole en matière de Finances pour mieux explorer la possibilité de se lancer dans la course à la direction du Parti conservateur.

La députée de Milton a annoncé qu'elle quittait ses fonctions parlementaires dans une série de trois tweets publiés tôt vendredi matin. Elle y remercie la chef intérimaire Rona Ambrose de lui avoir fait confiance au cours de la dernière année.

« S'assurer que le gouvernement rende des comptes sur l'économie est le plus important rôle au sein de notre caucus, et cela a été ma priorité, écrit-elle. Pour assurer [qu'il obtienne] toute l'attention, je me retire comme porte-parole aux finances, tout en continuant mes discussions sur le leadership de notre parti pour l'avenir. »

Lisa Raitt a fait son entrée à la Chambre des communes en 2008. Elle a immédiatement accédé au Conseil des ministres, où elle a successivement détenu les portefeuilles des Ressources naturelles, du Travail et des Transports.

Elle n'est cependant pas bilingue, ce qui constitue un handicap en vue de la course à la direction du parti. Son incapacité à communiquer dans la langue de Molière avait d'ailleurs fait grincer des dents lorsqu'elle a été nommée aux Transports dans la foulée de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic.

Le député conservateur Erin O'Toole joint la liste des candidats qui souhaitent remplacer Stephen Harper à la tête du parti.

M. O'Toole, qui a été ministre des Anciens Combattants dans le précédent gouvernement conservateur, a lancé sa campagne de sa ville natale de Bowmanville, en Ontario, vendredi matin.

Erin O'Toole, un avocat et ancien officier de l'aviation canadienne, a été élu pour représenter la circonscription fédérale de Durham lors de l'élection complémentaire de 2012.

M. O'Toole avait donné son nom l'an dernier pour devenir chef intérimaire du parti, et avait initialement dit qu'il ne planifiait pas se joindre à la course. Il dit avoir changé d'avis après avoir reçu les encouragements de collègues du caucus cet été.

À l'heure actuelle, sept anciens ministres du gouvernement Harper - Maxime Bernier, Kellie Leitch, Andrew Scheer, Michael Chong, Brad Trost, Deepak Obhrai et Erin O'Toole - ont officiellement déposé leur bulletin de candidature en vue de succéder à Stephen Harper.

Chris Alexander et Pierre Lemieux ont aussi confirmé leur intention de se présenter, mais sans avoir rempli les formalités d'usage. Steven Blaney fera connaître sa décision le 23 octobre, et l'homme d'affaires Kevin O'Leary poursuit sa réflexion.

Le temps commence à presser pour les aspirants chefs : un premier débat en anglais aura lieu le 9 novembre, à Saskatoon, tandis qu'un premier débat bilingue est organisé à Moncton le 6 décembre.

L'élection du nouveau chef aura lieu le 27 mai.

Plus d'articles