Retour

Locaux vacants : changement de zonage proposé sur Saint-Jean

La Ville de Québec propose une solution pour revitaliser la rue Saint-Jean, entre l'avenue Honoré-Mercier et l'avenue de Salaberry. Un projet de modification au zonage suggère entre autres d'éliminer la distance minimale de 50 mètres entre les restaurants et d'augmenter leur superficie maximale de 100 à 500 mètres carrés.

Un texte de Jean-François Nadeau

La Société de développement commercial du Faubourg Saint-Jean appuie le projet de changement de zonage. Son vice-président, Sébastien Dumais, est aussi propriétaire du bar à jus le Blender.

« Au bar à jus, nous avons un permis d'épicerie, explique-t-il. Nous avons le droit à dix places assises seulement. C'est un facteur très limitant pour les revenus. En changeant le contingent, j'aurais moins de permis à payer pour exploiter mon commerce. Ça me permettrait aussi d'avoir autant de places assises que je le désire. »

L'homme d'affaires fait le parallèle avec la 3e Avenue, qui compte plusieurs nouveaux restaurants.

« On a La Planque, Le Cendrillon et Le Ket'Chose qui vient d'ouvrir, mentionne Sébastien Dumais. Les gars du Bistro B vont ouvrir près de la brûlerie. Il n'y a pas de contingent sur la 3e Avenue, ce qui fait en sorte que les restaurateurs, les entreprises qui attirent les gens, vont s'installer dans un secteur comme Limoilou. »

Le conseiller municipal du secteur, Jean Rousseau, semble favorable à l'idée, notamment pour combler les grands locaux vacants de la rue Saint-Jean.

« Il faut trouver une solution pour les deux gros locaux vacants, l'ancien Commensal et celui de l'édifice du Tandem, affirme-t-il. La possibilité d'avoir des restaurants situés les uns à côté des autres et un peu plus grands pourrait faire partie de la solution pour ces locaux et la vitalité du quartier. »

Consultation publique

La Ville de Québec souhaite également éliminer le contingentement en distance pour les bars pour fixer leur nombre maximal à dix pour cette portion de la rue Saint-Jean.

Le projet de modification au règlement de zonage sera soumis à une consultation publique ce soir, à 19 h, au Centre culture et environnement Frédéric-Back. C'est la deuxième fois que le conseil de quartier sonde les citoyens à ce sujet.

L'année passée, la Ville proposait entre autres le libre marché pour les bars, sans contingentement sur le nombre. L'idée avait été dénoncée par plusieurs citoyens du quartier.

« On va regarder ça, en fonction des opinions qui seront exprimées. Très souvent, quand le conseil de quartier donne un point de vue, c'est le point de vue que les élus adoptent également », souligne Jean Rousseau.

Si tout se déroule comme prévu, la modification au zonage pourrait entrer en vigueur d'ici deux mois.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine