Retour

Lorraine Richard fait le bilan de sa session parlementaire, la santé parmi ses priorités

La députée péquiste de Duplessis, Lorraine Richard, affirme avoir fait du réseau de santé sa priorité pendant la session parlementaire qui a pris fin la semaine dernière.

Un texte de Laurence Royer

Lorraine Richard dit être très préoccupée par la situation financière du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, qui est le résultat de la réforme du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, selon elle.

Selon elle, le CISSS offre de moins en moins de services aux patients de la région.

Lorraine Richard juge que la possible suspension du service d'anesthésiologie de l'hôpital de Sept-Îles pendant trois semaines cet été est inacceptable. Elle croit que c'est une situation qui aurait pu être évitée.

 On arrive en période estivale, on savait déjà depuis quelques mois qu'il y a des gens qui allaient prendre des vacances, dit-elle. On connaissait nos effectifs. On a discuté avec le CISSS, je vais le faire encore cette semaine. […] C'est inadmissible que la région de Sept-Îles se retrouve sans anesthésiste. 

Élections 2018

Il s’agissait de la dernière session parlementaire de la députée avant les élections provinciales en octobre.

Lorraine Richard soutient qu’elle ne se sent pas menacée par l'intérêt des électeurs envers la Coalition Avenir Québec (CAQ) démontré dans les récents sondages.

La Côte-Nord n'est pas une priorité du parti de François Legault, affirme-t-elle, en rappelant que la CAQ a déposé une motion devant l'Assemblée nationale pour empêcher le gouvernement Couillard d'aller de l'avant avec le projet éolien Apuiat à Port-Cartier.

Lorraine Richard ajoute que le Parti libéral, qui a multiplié les annonces d'investissements dans la région au cours des dernières semaines, ne représente pas non plus une menace pour le Parti québécois dans Duplessis.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine