Retour

Louis-Hébert : « On a reçu le message de la population », dit Philippe Couillard

Philippe Couillard dit prendre acte du « mauvais résultat » du Parti libéral du Québec qui a perdu la circonscription de Louis-Hébert aux mains de la Coalition avenir Québec, lundi, et promet de tirer des leçons de cette élection.

« Il n’y a aucun doute que c’est un mauvais résultat, c’est pas juste un résultat insatisfaisant. On a, je crois, reçu un message très important de la population. Il faut l’écouter, on l’écoute, et on va continuer à l’écouter », a déclaré Philippe Couillard à l’entrée du caucus libéral mercredi.

Le chef du PLQ dit vouloir notamment montrer davantage les préoccupations du parti et les mesures mises en place pour la vie quotidienne des familles de la classe moyenne.

Les engagements pris envers les électeurs de Louis-Hébert seront aussi honorés, assure Philippe Couillard.

« Je vais tenir ma parole envers les électeurs de Louis-Hébert, on a parlé d’Anacolor, de travailler sur le projet de prolongement de la route, on va le faire qu’on ait gagné l’élection ou pas et ça fait partie de la démarche qui va nos amener la prochaine à une victoire. »

Consultation remise en question?

Philippe Couillard admet par ailleurs, comme l'ont évoqué deux députés mardi, que la consultation sur le racisme systémique a été mal comprise dans la population et a pu jouer un rôle dans la défaite.

Il dit ne pas remettre en question la pertinence de l’objectif poursuivi par la consultation, mais entend réfléchir à la façon d’y donner suite.

« On va en parler au caucus et y réfléchir correctement, mais je veux qu’on reconnecte ce qu’on fait avec les objectifs qu’on poursuit qui sont des objectifs d’équité et de pleine participation de tous les Québécois à la société. »

La consultation sur la discrimination systémique et le racisme mise de l’avant par le gouvernement Couillard prévoit la tenue de séances à travers la province lors desquelles des citoyens pourront témoigner de leur expérience en matière de discrimination et de racisme au Québec.

Des groupes de travail doivent aussi se pencher sur des enjeux en lien avec le racisme et la discrimination, tels que l'emploi et le travail, l'éducation, la santé, le logement ou encore la justice et la sécurité publique.

Plus d'articles

Commentaires