Retour

Mairie de Rimouski: la candidature de Marc Parent se discute à l'hôtel de ville

EXCLUSIF - Le maire de Rimouski, Marc Parent, dit qu'il fait l'objet de pressions « à l'interne et à l'externe » pour se présenter à la mairie aux élections municipales de novembre prochain.

Un texte de Denis Leduc

Radio-Canada a appris que le maire Parent a échangé sur le sujet avec certains conseillers municipaux et d'autres leaders locaux, mais qu'il est tiraillé entre le désir de se porter candidat et l'engagement qu'il a pris auprès de ses collègues du conseil municipal de ne pas le faire.

Il avait formulé cet engagement l'automne dernier lorsque les conseillers municipaux l'ont choisi pour terminer le mandat d'Éric Forest.

Les commentaires de Marc Parent

S'il réfléchit à la chose, Marc Parent n'a pris encore aucune décision.

Au terme d'une entrevue portant pour l'essentiel sur la cathédrale, mardi, le maire a tendu une perche pour aborder la question de l'élection à la mairie.

Il a alors rappelé et répété son engagement envers le conseil municipal, mais il a d'abord parlé d'un élément nouveau qui s'est défini au cours des trois derniers mois.

Il adore son travail

Marc Parent est flatté de ses commentaires et ajoute adorer son nouveau travail: « C'est très agréable d'aider les gens ».

Et si l'élu se définit comme un homme de parole, il a évoqué pour la première fois l'existence d'un moyen honorable qui le dégagerait de l'engagement pris, un moyen qui repose entre les mains des conseillers municipaux.

Lors d'un second entretien, jeudi, il ajoutait: « N'eût été l'engagement, j'y réfléchirais sérieusement ».

« On s'en est parlé »

Sous le couvert de l'anonymat, des conseillers municipaux ont confirmé avoir discuté avec Marc Parent de la possibilité qu'il soit candidat à la mairie. « On s'en est parlé », « On en a déjà parlé », ont notamment dit certains d'entre eux, démontrant que le sujet a été clairement évoqué dans les couloirs de l'Hôtel de Ville.

« Il y a beaucoup de monde qui aimerait qu'il se présente », disait un autre élu en ajoutant: « personnellement, je le trouve très bon ».

Engagement ou pas

Les discussions sur une candidature éventuelle de Marc Parent ont été, dans certains cas, suffisamment poussées pour que des conseillers affirment même avoir dit au maire qu'ils ne partageaient pas son analyse d'un engagement contraignant ou moral entre lui et les autres membres du conseil municipal.

« Je ne suis pas d'accord avec ce qu'il dit [au sujet de l'engagement de ne pas se présenter]; il peut faire ce qu'il veut » lance un élu alors qu'un autre dit: « pour moi, ce n'était pas une promesse. Il n'y a surtout pas d'obligation légale à ce sujet. Il a le droit de se présenter. »

« Vire-capot »

Très calme et très serein, le conseiller municipal et candidat à la mairie, Pierre Chassé, dit qu'il ne s'« objecterait » pas à une candidature de Marc Parent à la mairie: « On me pose la question [sur sa candidature] deux fois par jour ».

Sur le même ton posé, Monsieur Chassé prétend que, lors d'une rencontre qui a précédé le choix de Marc Parent comme maire, ce dernier « a insisté pour que je le regarde droit dans les yeux ».

Marc Parent lui aurait alors dit qu'il se voyait comme le meilleur candidat, car il ne se présenterait pas à l'élection de novembre 2017 contrairement au conseiller Rodrigue Joncas qui sollicitait le même poste et qui avait déjà annoncé sa candidature à cette élection. Monsieur Parent défendait alors l'idée que le choix de Rodrigue Joncas lui donnerait un « avantage indu » sur les autres candidats éventuels lors du scrutin général.

Pierre Chassé estime donc que Marc Parent est lié par « un contrat moral » et que « c'est à lui et à personne d'autre de décider s'il le respectera. »

Impact sur la campagne électorale

Une éventuelle candidature de Marc Parent aurait un impact certain sur le déroulement de la course à la mairie.

Quatre personnes ont déjà annoncé leur intention d'être candidat au poste de maire. Certains disposent de solides machines de campagne.

La date limite pour se porter officiellement candidat à tous postes électifs en vue du scrutin de novembre prochain est le 6 octobre 2017, jusqu'à 16 h 30.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine