Retour

Manifestation étudiante et désobéissance civile contre le projet d’oléoduc Trans Mountain

Des étudiants venus de partout au pays ont manifesté, lundi matin, à Ottawa pour dénoncer le projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain, de la compagnie Kinder Morgan, entre Edmonton et Burnaby.

Près de 150 manifestants ont marché de l'Université d'Ottawa jusqu'au parlement avant de se livrer à des actes de désobéissance civile.

Plusieurs étaient munis de pancartes, sur lesquelles ont pouvait notamment lire : « No way, we're not gonna pass it ».

Selon les organisateurs, il est urgent d'agir puisque le gouvernement fédéral devra prendre une décision dans ce dossier d'ici la fin de l'année.

Une centaine de manifestants ont voulu défier les autorités et ont enjambé les barrières de sécurité placées à l'entrée du parlement.

Ils ont été arrêtés dans le calme. Les organisateurs de la manifestation avaient annoncé la tenue d'actes de désobéissance civile.

Gabriel D'Astout, porte-parole pour Climate 101, souligne que les opposants au projet Trans Mountain veulent que leurs voix soient entendues.

Ils estiment que le premier ministre Justin Trudeau devrait écouter les scientifiques, qui s'inquiètent des changements climatiques, et prendre en considération les droits des Premières Nations.

Avec ces gestes d'éclats, les manifestants veulent prouver au gouvernement Trudeau qu'ils sont déterminés et que c'est leur génération qui sera aux prises avec la lutte aux changements climatiques. 

Plus d'articles