Retour

Manifestations de lecture pour sauver les bibliothèques de la Saskatchewan

Des rassemblements ont eu lieu vendredi midi dans des villes de la Saskatchewan pour dénoncer les compressions du gouvernement dans les bibliothèques publiques.

La province compte épargner 1,3 million de dollars en éliminant le financement alloué aux bibliothèques publiques de Regina et de Saskatoon. Les bibliothèques régionales verront pour leur part leur financement réduit de 50 % par rapport à l’année dernière.

À l’initiative du groupe Save Saskatchewan Libraries, des citoyens ont lu des livres à voix haute devant le bureau de leur député.

Rachel Engler-Stringer a quant à elle choisi de lire un livre sur la dyslexie devant le bureau du cabinet de Brad Wall, à Saskatoon. Elle explique qu’elle lit beaucoup sur la dyslexie en ce moment pour aider sa fille qui fait face à des difficultés d'apprentissage. « Dans ma famille, on a toujours beaucoup lu. Mon frère avait lui aussi des difficultés de lecture. Il est maintenant écrivain. »

Mme Engler-Stringer craint que les compressions du gouvernement Wall augmentent les disparités d’accès entre les villes et les régions rurales. « Je n’aime pas l’idée que quelqu’un qui habite dans un village ou sur une ferme n'aura pas accès à tout ce à quoi j’ai accès et ce à quoi mes enfants ont accès ».

À Regina, une centaine de personnes se sont réunies devant les bureaux de la ministre des Services sociaux, Tina Beaudry-Mellor. Cette dernière s'est dite sensible aux doléances des électeurs de Regina-University concernant les réductions du service.

Des rassemblements étaient aussi prévus dans d’autres municipalités de la province, notamment devant le bureau de Brad Wall, à Swift Current.

Les gens étaient aussi invités à partager des photos dans les réseaux sociaux sous le mot-clic #sklibraries.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine