Retour

Manon Globensky : à quoi s'attendre de la campagne conservatrice aujourd'hui?

Stephen Harper se trouve en Colombie-Britannique. Il va s'empresser de souligner les bonnes nouvelles économiques du rapport financier annuel de 2014-2015 qui montrent, comme bien des experts le prédisaient, que le budget a été équilibré l'an dernier.

Le chef conservateur continue de se promener dans de petites et moyennes entreprises, parce qu'il sent qu'il peut y renforcer son message contre ses adversaires. Après deux entreprises de construction et un vignoble hier, il se rendra chez un entrepreneur de roulottes de chantier de Kamloops en matinée, avant un rassemblement partisan dans un hall des Shriners dans la grande région de Vancouver.

Les circonscriptions de l'intérieur de la Colombie-Britannique, comme celle de Kamloops, sont importantes pour les conservateurs qui les dominent et ne veulent rien céder aux élections du 19 octobre. Celles de la région de Vancouver ont toutes été redessinées pour la nouvelle carte électorale et la bataille est plus coriace pour les conservateurs. À Burnaby, où il se rend, les néo-démocrates ont eu de forts appuis dans le passé, mais les nouvelles circonscriptions présentent des batailles intéressantes pour les trois principaux partis.

Plus d'articles

Commentaires