Retour

Marc Maltais soutient que les libéraux l’ont déçu

Après avoir encensé les libéraux de Justin Trudeau l'an dernier, le candidat du Bloc québécois dans Lac-Saint-Jean soutient que les actions du gouvernement se sont finalement avérées décevantes.

Un texte de Catherine Paradis

En entrevue à l'émission Y'a des matins, Marc Maltais a affirmé que ses propos antérieurs montrent qu’il sait reconnaître les bons coups, mais qu’il n’hésite pas à dénoncer les mauvais.

« Il [Justin Trudeau] a rempli des promesses effectivement. Maintenant on se rend compte qu’il y a bien des espoirs qu’on avait qui ont été déçus, comme la promesse de rétablir un nouveau mode de scrutin, c’est une promesse qui a été rompue », soutient Marc Maltais.

Appui syndical

Alors qu’il a reçu l’appui du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma mardi, Marc Maltais ne voit pas ce soutien comme frivole.

En 2015, la FTQ, dont M. Maltais est le président régional, avait appuyé son adversaire actuelle, Gisèle Dallaire, du Nouveau Parti démocratique (NPD).

Le syndicaliste explique qu’à l’époque la priorité n’était pas de s’associer à un parti politique, mais de renverser les conservateurs de Stephen Harper.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine