Retour

Marc Parent : bilan de campagne et une feuille de route des 100 premiers jours

Le candidat à la mairie de Rimouski, Marc Parent, a tracé le bilan de sa campagne électorale, mercredi. Du même coup, il a présenté une liste de 11 actions qu'il compte mener dans les 100 premiers jours suivant l'élection, s'il est élu maire.

De sa campagne, Marc Parent trace évidemment un bilan positif et il se réjouit du fait que la présence de trois autres candidats a permis l'expression de nombreuses idées pour le développement de Rimouski.

Feuille de route des 100 premiers jours

S'il est élu maire dimanche prochain, Marc Parent dit que, dès la semaine prochaine, il rencontrera l'archevêque de Rimouski, Mgr Denis Grondin, pour exiger du clergé qu'il concrétise son engagement de participer financièrement à la restauration de la cathédrale.

Marc Parent dit vouloir agir vite afin de clarifier les choses quant au projet de relocalisation de la Coopérative Paradis qu'il considère toujours comme une solution enviable pour la sauvegarde de la cathédrale.

Cathédrale, transport en commun et logements sociaux

Cette question de l'avenir de la cathédrale est le premier élément sur la liste des 11 actions que M. Parent s'engage à mettre de l'avant au cours des 100 premiers jours du mandat qu'il espère obtenir.

Les autres couvrent un large éventail de l'activité municipale. Parmi ses priorités, Marc Parent compte « forcer le dépôt d'un plan d'action par les propriétaires de La Grande Place » pour la démolition et le remplacement de l'immeuble du centre-ville de Rimouski.

Le candidat veut également demander à la Société de transport de Rimouski de lui soumettre un plan d'action avec une nouvelle tarification, de nouveaux circuits d'autobus et des moyens d'utiliser les téléphones et autres appareils mobiles pour réserver une place ou utiliser autrement le transport collectif.

Une nouveauté : l'avenir des Ateliers Saint-Louis

Parmi les autres mesures qu'il veut lancer d'ici février 2018, Marc Parent inclut la réalisation du projet de transformer l'immeuble des Ateliers Saint-Louis en logements sociaux. Il n'a pas donné de détails sur les moyens qu'il entend prendre pour que ce projet, longtemps attendu, finisse par se conclure.

Autrement, M. Parent promet de faire adopter une résolution pour interdire toute fracturation hydraulique sur le territoire de la ville, de mandater le service du génie de revoir la fluidité de la circulation sur la 2e Rue, où l'on a aménagé une nouvelle piste cyclable, et de créer un comité pour revoir la réglementation sur l'affichage commercial et un autre sur une mise à jour du plan d'urbanisme.

Controverse sur sa candidature

Interrogé sur le sujet, Marc Parent a dit qu'il ne voyait pas comme un handicap la controverse sur les circonstances ayant entouré sa décision de se lancer dans la course à la mairie.

La controverse tournait autour du fait que Marc Parent avait promis aux autres conseillers municipaux de ne pas se présenter à la mairie lors des élections générales lorsqu'ils l'ont élu pour compléter le mandat de Éric Forest lorsque celui-ci a quitté Rimouski pour accepter un mandat au Sénat du Canada.

Les élections municipales auront lieu dimanche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine