Retour

Martine Ouellet sollicitée pour diriger le Bloc québécois

Un petit groupe de militants bloquistes lancent un pavé dans la mare et sollicitent la candidature de la députée péquiste Martine Ouellet pour diriger leur parti. La course à la direction du Bloc québécois devrait être lancée en février. Jusqu'ici, personne ne s'est manifesté.

Cinq militants, dont des présidents d'exécutifs de circonscription et d'anciens candidats du Bloc québécois, signent une déclaration commune pour demander à Martine Ouellet de tenter sa chance pour diriger la formation politique. Parmi les signataires figurent les comédiens Denis Trudel et Sophie Stanké.

Le Bloc a donc besoin d’une personne d’expérience, de conviction, rassembleuse, avec un leadership clair, une pensée progressiste et ouverte sur les enjeux du Québec de demain.

Extrait de la déclaration des militants

Selon eux, Mme Ouellet est celle qui « a le mieux intégré à sa réflexion et à son action la lutte aux changements climatiques » et « fait le lien entre cette question majeure et l’indépendance nécessaire du Québec ».

Au moment d'écrire ces lignes, le bureau de Mme Ouellet n'avait toujours pas réagi à la proposition. L'ex-candidate à la direction du Parti québécois (PQ) a été défaite en octobre, recueillant 17,6 % des suffrages au deuxième tour, derrière Jean-François Lisée et Alexandre Cloutier.

Sa campagne a notamment été marquée par des tensions avec le chef intérimaire du parti, Sylvain Gaudreault. Ces accrochages ont alimenté des rumeurs voulant que la députée de Vachon quitte les rangs péquistes pour rejoindre la formation indépendantiste Option nationale. Martine Ouellet les a qualifiées de fausses et a réitéré son intention de représenter le PQ lors des élections de 2018.

Rhéal Fortin ne sera pas candidat

Le chef intérimaire du Bloc québécois, Rhéal Fortin, a annoncé mercredi qu'il ne se lancerait pas dans la course à la direction. Entré en poste après l'élection de 2015, M. Fortin dit céder sa place pour le bien de la formation politique.

Le député de Rivière-du-Nord est convaincu que des candidats intéressants vont se manifester. Il n'y en a aucun pour le moment.

Les dispositions de la course à la direction seront finalisées lors du conseil général du parti, le 4 février prochain à Brossard. La durée de la course s'annonce courte, avec un vote qui pourrait survenir dès le printemps.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine