En fin de journée, vendredi, les membres du nouveau conseil municipal de Matane ont prêté serment devant une salle remplie de citoyens et d'employés municipaux.

Un texte de Joane BérubéCinq conseillers sur six seront des nouveaux venus. Le 5 novembre dernier, seuls le maire, Jérôme Landry, et le conseiller du secteur Petit-Matane, Steve Girard, ont été réélus.

Une des premières tâches de ces nouveaux venus en politique sera de se familiariser avec la mécanique municipale. « C’est vraiment un monde, tout le côté réglementaire, mais aussi la façon dont la Ville fonctionne », commente le maire, qui a lui-même fait deux mandats comme conseiller avant de devenir maire.

Ensuite viendront les dossiers, dont plusieurs sont prioritaires. C'est le cas du port de mer, de l’occupation et la revitalisation du site de l’ancienne cartonnerie Rocktenn ainsi que de la relance économique de la Ville, soulève le maire.

Jérôme Landry se montre toutefois optimiste sur les capacités de la nouvelle équipe. Il croit que la diversité des expériences des nouveaux conseillers sera un atout important.

Plusieurs nouveaux conseillers ont d’ailleurs souligné lors de leur discours d’assermentation qu’ils étaient prêts à s’engager au renouveau économique de leur municipalité. Le conseiller Nelson Gagnon a notamment parlé « de prochaines années cruciales » pour la ville.

Le nouveau conseil ne compte qu’une seule femme, et non la moindre, puisqu’il s’agit de la plus jeune conseillère à avoir été élue dans l’histoire de Matane. Étudiante en développement régional à l’Université du Québec à Rimouski, Annie Veillette n’a que 23 ans.

Elle estime que sa formation pourra être mise à contribution pour son nouveau mandat.

Elle pourra compter aussi sur l’aide de Steve Girard, le seul conseiller à avoir été réélu. Sa recette, lui a-t-il dit, c’est ce mettre le citoyen au cœur de son engagement.

Cette réflexion devra sans doute en accompagner plusieurs puisqu’une de leurs premières tâches sera de se pencher sur le prochain budget de la Ville et le travail arrivera vite.

Le conseil a déjà une première réunion de travail prévue samedi matin.

Plus d'articles

Commentaires